Vers une année record en 2019 pour le Zoo sauvage ?

Vers une année record en 2019 pour le Zoo sauvage ?

Est-ce que le record de 220 000 visiteurs enregistré en 2010 au Zoo sauvage pourrait être battu en 2019? La naissance de deux mignons oursons pourrait y contribuer, car c’est justement la présence d’un bébé ours polaire qui avait permis d’atteindre ce record.

Des signes de l’engouement se font déjà sentir.

«Nous avons eu un appel d’une agence de voyages de Vancouver qui voulait savoir à partir de quand les oursons pourront être vus par le public. Ils ont des clients du Japon qui veulent venir voir les oursons. C’est vraiment incroyable comme réaction! D’ailleurs, on bat des records de visionnement de vidéo sur notre page Facebook», a mentionné la directrice générale, Lauraine Gagnon.

La date à laquelle ils seront présentés au public n’est pas encore connue, mais la direction estime que les oursons et leur maman seront dans l’habitat pour la saison estivale.

La direction du Zoo sauvage mise beaucoup sur la naissance des oursons pour attirer de nombreux visiteurs cet été. (Photo courtoisie)

D’ailleurs, afin d’éviter tout problème, le mâle sera retiré de l’habitat et les femelles isolées avec leur rejeton dans une des sections pour éviter les contacts.

«On verra comment l’acclimatation se fera et on pourra faire des essais pour les regrouper, mais il faut être prudent, car le pire des prédateurs des oursons est l’ours polaire», spécifie la biologiste, Christine Gagnon.

Déjà, le zoo a fait appel à une firme spécialisée en marketing pour élaborer une stratégie afin d’attirer les visiteurs au zoo cet été en misant sur les oursons.

D’autres vedettes

Le site touristique construit un habitat pour accueillir des pandas roux. (Photo courtoisie)

Le zoo pourra compter aussi cet été sur une nouvelle espèce qui devrait attirer les foules. Deux petits pandas roux seront présentés dans un habitat spécialement conçu pour eux dans la section de l’Asie.

Cette espèce se retrouve dans les montagnes de l’Himalaya. On a donc composé un espace montagneux où l’on retrouvait les mouflons par le passé.

Investissement de 7,8 M$

En 2019, c’est une somme de 7,8 M$ qui sera investie sur le site.

En plus de l’aménagement pour les pandas, s’ajoute aussi un habitat pour les loups arctiques dans les Sentiers de la nature. Également, celui des loups gris sera refait pour mieux répondre aux besoins de l’espèce. D’autres améliorations sont prévues dans les Sentiers de la nature.

Des passerelles seront refaites dans la forêt mixte et un bâtiment sera construit pour le personnel.

Bilan

La direction a qualifié de très satisfaisante la saison touristique 2018. L’achalandage de 195 228 personnes représente une augmentation de 7 178 visiteurs comparativement à l’année précédente.

«Il s’agit d’un résultat qui nous surprend un peu, car on pensait que la canicule que nous avons connue cet été affecterait le nombre de visiteurs, mais ça n’a pas été le cas. La chaleur, c’est pire que la pluie pour décourager les visiteurs», a exprimé la directrice générale, Lauraine Gagnon.

C’est l’augmentation de 21% de la clientèle régionale qui explique la hausse de visiteurs cette année. La clientèle européenne et du reste du Québec a été moins importante dans une proportion de 3,4% et de 2,9%. Notons que les Européens représentent toujours 29% de l’achalandage.

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des