Actualités

Temps de lecture : 1 min 26 s

Aventure Plume Blanche : le rêve de Claude Boivin

Le 22 novembre 2010 — Modifié à 00 h 00 min le 22 novembre 2010
Par daniel migneault

Aventure Plume Blanche : le rêve de Claude Boivin

Après 16 années d’efforts, le rêve de Claude Boivin se concrétise avec la naissance du site touristique Aventure Plume Blanche. Les visiteurs auront l’occasion de se plonger dans la culture autochtone.

« Je n’ai jamais oublié mon rêve. Je savais qu’un jour, je le réaliserais. C’est un message que je transmets aux jeunes. Sur mon site, j’ai planté les arbres un par un. Ils grandissent, ils vivent; ils ont une grande signification pour moi », a expliqué Claude Boivin.

Un peu en retrait de Roberval, Aventure Plume Blanche est situé en pleine nature. Les gens pourront s’imprégner de la culture de Piekouakami Ilnuatsh : hébergement en tipi, chalet de bois rond ou yourte, visite guidée du site naturel, interprétation de la faune et de la flore, dégustation de mets traditionnels, fabrication d’œuvres artisanales, etc. Les groupes scolaires sont aussi invités.

Déjà en opération depuis quelques mois, Aventure Plume Blanche a su tirer son épingle du jeu. De nombreux touristes européens sont passés chez Claude Boivin pour découvrir la culture autochtone, qui allie tradition et modernisme. Le promoteur est persuadé que son site touristique peut devenir un produit d’appel.

Pourquoi avoir choisi Roberval? Premièrement, parce qu’il n’y avait pas d’espace sur le territoire de Mashteuiatsh pour son projet. Deuxièmement, Claude Boivin y voit un bel exemple de bon voisinage et d’échanges entre les communautés.

Aide financière

Le ministre d’État à l’Agence de développement économique Canada pour les régions du Québec, Denis Lebel, a confirmé une aide financière de 67 866 $. Au-delà de son rôle de ministre, M. Lebel a étroitement côtoyé Claude Boivin au fil des années.

« Claude Boivin a un grand apport à la communauté et transmet des valeurs aux jeunes. Aventure Plume Blanche partage les connaissances aux jeunes de la relève. Nous sommes tous sur la terre du Nitassinan pour la partager », a soutenu Denis Lebel.

L’Association touristique régionale du Saguenay—Lac-Saint-Jean et la Société de développement économique Ilnu de Mashteuiatsh ont aussi collaboré financièrement au projet qui a nécessité des investissements atteignant près de 250 000 $.

Pour informations : www.aventureplumeblanche.com.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES