Mercredi, 19 juin 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 24 s

Le siège social du CRDI fait encore jaser

Le 26 juillet 2010 — Modifié à 00 h 00 min le 26 juillet 2010
Par daniel migneault

Le Centre de réadaptation en déficience intellectuelle (CRDI) du Saguenay—Lac-Saint-Jean a procédé à une réorganisation administrative à son siège social de Roberval. Cette information qui a coulé dans les médias a rapidement fait réagir les différents intervenants.

Dans un premier temps, la direction du CRDI a tenu à préciser les faits. La Direction des services professionnels, de réadaptation et de la recherche sera dorénavant localisée à Alma. Dans un communiqué, le directeur général Jacques Labrèche affirme que la décision de localiser le cœur de cette direction à Alma s’appuie sur des aspects stratégiques, de logistique et de continuité puisque les infrastructures de cette direction étaient déjà établies à Alma. Sa position au centre de la région permet au CRDI d’agir avec plus d’efficacité.

La direction du CRDI se montre claire quant à la position du siège social à Roberval : « Le siège social de l’établissement est établi au 835 rue Roland, Roberval. Toutefois, le conseil d’administration peut établir à toute autre adresse à Roberval, par résolution, le siège social de l’établissement ».

Avec l’entrée en vigueur de la nouvelle structure organisationnelle, les services aux usagers qui étaient répartis à Roberval, Alma et Chicoutimi sont centralisés à Alma. Il y aura trois postes qui seront mutés à Alma et un autre en provenance de Chicoutimi sera rapatrié à Roberval.

Michel Larouche s'inquiète

À la dernière séance du conseil de Roberval, le maire a semblé inquiet de l'avenir du CRDI : « Il s'agit avant tout d'une entité régionale qui est en pleine réorganisation. La direction cherche présentement une manière qui permettrait de réduire les coûts », mentionne M. Larouche.

Malgré cette constatation, Michel Larouche soutient que le siège social doit rester à Roberval et les services ne doivent pas être négligés afin de ne pas se retrouver avec une coquille vide.

Dans plusieurs autres dossiers, Roberval a souvent été victime de coupures. Cette fois-ci, le maire souligne qu'il gardera à l'œil ce dossier afin que le tout se déroule dans le respect des acquis et des services.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES