Mardi, 20 février 2024

Actualités

Temps de lecture : 2 min 23 s

Saint-André-du-Lac-Saint-Jean, Saint-François-de-Sales et Lac-Bouchette se prennent en main

Le 29 juillet 2010 — Modifié à 00 h 00 min le 29 juillet 2010
Par daniel migneault

Saint-André-du-Lac-Saint-Jean, Saint-François-de-Sales et Lac-Bouchette se prennent en main

Les municipalités de Saint-André-du-Lac-Saint-Jean, Saint-François-de-Sales et Lac-Bouchette se prennent en main. Les élus entendent tout mettre en œuvre afin de redonner ses lettres de noblesse à leurs milieux dévitalisées.

Depuis l’automne 2009, la Table de concertation des municipalités dévitalisées planchent sur un plan de travail afin de définir les stratégies de revitalisation. Les trois maires manifestent clairement la volonté de travailler ensemble pour trouver des solutions. « Nous avons tous les mêmes problèmes. Ce qui est bon pour Lac-Bouchette et Saint-François-de-Sales peut aussi être bon pour Saint-André. Je garde espoir. Je n’ai aucun doute qu’on aura des résultats », affirme le maire de Saint-André, Gabriel Martel. « Le but est de créer des emplois et de garder nos gens. Je suis confiant que la table de concertation permettra d’aller chercher l’aide dont on a besoin pour se revitaliser », estime le maire de Lac-Bouchette, Benoît Gélinas. « Nos trois municipalités doivent garder leurs services de proximité. Je reste positif. Saint-François-de-Sales travaillera à 100 % en collaboration avec les autres municipalités », soutient le maire de Saint-François-de-Sales, Louis-Georges Gagnon.

Le préfet de la MRC du Domaine-du-Roy, Bernard Généreux, se réjouit de cette nouvelle étape qui vient d’être franchi. Il souligne que c’est tout le territoire qui est affecté lors que certaines municipalités rencontrent des problèmes. Le plan permet d’envoyer le signal qu’il sera possible de renverser la vapeur.

Les élus lancent un appel à la mobilisation générale. En effet, les propositions ne pourront pas avoir l’effet escompté si toute la population ne se prend pas en main.

De nombreuses actions

Le plan de travail comprend 22 actions qui devraient être réalisées dans un horizon de 12 à 18 mois. Ces mesures touchent tous les secteurs, que ce soit l’organisation municipale, la population et qualité de vie, le tourisme, la forêt et l’agroalimentaire.

Le manque de ressources humaines est souvent identifié comme un frein au développement. La possibilité de se partager des employés sera sérieusement analysée. De plus, un plan stratégique de développement échelonné sur cinq ans sera adopté.

Le maintien des services de proximité est essentiel. La formule coopérative ou de l’entrepreneuriat collectif sont des possibilités pour assurer l’avenir.

Les municipalités entendent se doter de sites Internet performants. Il sera ainsi possible de rejoindre la population, les visiteurs et d’impliquer les jeunes du milieu.

Les trois municipalités ont plusieurs avantages en terme touristiques qu’il faut utiliser. Saint-André entreprendra des démarches afin d’être reconnu comme l’un des « Plus beaux villages du Québec ». La route 155, la voie d’entrée au Lac-Saint-Jean, doit être améliorée visuellement. Il y a aussi un potentiel afin de développer une boucle cyclable de la Véloroute des Bleuets.

La forêt est un atout important du territoire. Au cours des prochains mois, la table travaillera au redressement de la coopérative forestière Fran-Lac. Il faudra aussi analyser le potentiel de création d’emplois autour des usines de Perfecta Forêt à Saint-François-de-Sales et Lac-Bouchette.

Dès l’an prochain, des jardins communautaires verront le jour dans les trois municipalités.

Des résultats tangibles

Le responsable du développement à la MRC du Domaine-du-Roy, Dominique Tremblay, demeure toutefois réaliste. Les changements ne s’opéreront pas du jour au lendemain. Les démarches s’échelonneront sur cinq à dix ans avoir de percevoir des résultats tangibles.

Une enveloppe de 465 000 $ provenant du ministère des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire est mise à la disposition des trois municipalités pour la mise en application du plan de travail.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES