Actualités

Temps de lecture : 1 min 51 s

Le chef Carl Murray ouvre son restaurant à Val-Jalbert

Le 24 juin 2011 — Modifié à 00 h 00 min le 24 juin 2011
Par daniel migneault

Le chef Carl Murray ouvre son restaurant à Val-Jalbert

Le Restaurant du Vieux Moulin a ouvert ses portes le 4 juin dernier. Déjà, la réponse dépasse les attentes du chef Carl Murray.

Le chef cuisinier originaire de Roberval cumule une vingtaine d’années d’expérience dans le domaine de la restauration. Il a travaillé pour des restaurants prestigieux comme l’Auberge des 21 de La Baie, le Voodoo et le Cercle de la garnison de Québec. Par la suite, il a ouvert son propre restaurant Le Mojo qui fonctionne très bien. Une deuxième succursale vient d’ailleurs d’ouvrir à Rosemère.

« Ça faisait longtemps que je voulais revenir. Les astres ont fini par s’aligner. J’ai obtenu une superbe écoute de l’équipe de Val-Jalbert », explique-t-il.

Pour Carl Murray, le site de Val-Jalbert a une signification particulière : « Mon grand-père est né ici et a quitté à 14 ans. Il a même travaillé au Vieux-Moulin. Il a véritablement un esprit particulier dans ce bâtiment rempli d’héritage », souligne-t-il.

Le chef a participé étroitement à la conception des lieux pour qu’ils soient le plus fonctionnels possible et à la fine pointe. Le bois est largement mis en valeur dans la salle à manger. Le confort est aussi un élément non négligeable.

Produits régionaux

Sur l’heure du midi, des menus de type sandwicherie seront disponibles aux visiteurs du site historique. En soirée, des tables d’hôte seront offertes aux gens qui auront réservé leur repas.

Comment s’effectue la conception des menus? « J’y vais selon mes humeurs. J’effectue souvent le choix des tables d’hôte le jour même. Il y a 90 % de mes produits qui viennent du Saguenay—Lac-Saint-Jean. C’est très important pour moi. Nous avons des produits de qualité, à côté de chez nous. Il faut les utiliser », affirme Carl Murray.

Comme le restaurant est nouveau, cela demeure un défi de se faire connaître. Carl Murray ne s’en inquiète pas outre mesure : « Il faut bien développer sa clientèle locale. Jusqu’à maintenant, des personnes de partout au Saguenay—Lac-Saint-Jean sont venues manger. Quand les gens viennent ici, il faut leur faire vivre une expérience », estime-t-il.

Il y a trois restaurants qui ont ouvert au cours des dernières semaines dans le secteur Roberval : « Enfin. Le consommateur doit avoir le choix. On est tous différents. Plus il y a de la compétition, plus tu dois te surpasser! », croit-il.

Est-ce que le restaurant sera accessible en période hivernale? « Les sites touristiques veulent ouvrir le plus longtemps possibles. Dans les années futures, cela fait partie des objectifs. Si on y croit, pourquoi pas? Ce serait toute une expérience! », mentionne-t-il.

Les gens doivent réserver à l’avance. Il est possible de le faire en contactant Val-Jalbert au 418-275-3132.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES