Mercredi, 19 juin 2024

Actualités

Temps de lecture : 2 min 36 s

Nombreux projets à Chambord et La Doré

Le 19 décembre 2012 — Modifié à 00 h 00 min le 19 décembre 2012
Par daniel migneault

Les municipalités de La Doré et de Chambord ne manquent pas de projets et cela s'est reflété lors de la présentation de leur budget et de leur plan triennal d'immobilisations.

Chambord

La municipalité de Chambord voit la valeur d'une résidence moyenne augmentée de 2,77 %. Donc, même si les taux de taxes sont maintenus, les changements au rôle auront un impact sur la facture.

Le taux de la taxe foncière demeure à 1,22 $ du 100 $ d'évaluation. La taxe du service d'eau pour le secteur résidentiel et commercial passe de 210 $ à 175 $. Cette baisse de 35 $ permet de compenser la hausse de la taxe d'égout qui passe de 143 $ à 178 $. Le service de collecte des matières résiduelles conserve le même taux à 196 $ pour une résidence. D'autres taux s'appliquent pour les chalets, les fermes et les industries.

Plusieurs contribuables doivent aussi assumer une taxe spéciale d'aqueduc dépendant du secteur où ils résident. Le budget global atteint 3 446 318 $.

La municipalité a prévu des investissements de 7 287 442 $ en 2013, notamment pour la réfection de ses installations d'eau potable et du réseau de distribution. Il y aura aussi l'ajout d'équipements comme un terrain de soccer et une piste de vélo BMX. À cela s'ajoute la construction d'un développement domiciliaire pour maison mobile et la participation au projet hydroélectrique à Val-Jalbert. Au cours des prochaines années, d'autres investissements devront être réalisés aux systèmes d'eau potable et pour la réfection de la marina.

La Doré

Avant même de présenter son budget 2013, le maire de La Doré, Jacques Asselin, a tenu à rappeler les efforts qui sont consacrés par sa municipalité pour stabiliser et accroître la population, pour améliorer le cadre de vie et pour diversifier l'économie.

Pour l'atteinte de ses objectifs, plusieurs investissements seront réalisés au cours des prochaines années : soutien de 50 000 $ pour promouvoir les filières forestières inactives sur le territoire; 250 000 $ pour la mise en service du Centre rural de santé et de développement ; 675 000 $, dont 611 667 $ proviennent du retour de la taxe d'accise sur l'essence, pour la modernisation du système d'approvisionnement, de production et de traitement de l'eau potable; 1,2 M$ pour la réfection complète de la rue des Saules et l'amélioration des avenues des Champs et des Prés. Au total, ce sont 2 278 550 $ qui ont été prévus en investissements en 2013.

Mais, La Doré ne veut pas s'arrêter là. Elle caresse un projet de 11 423 000 $ pour la réfection de la voirie multiressources et l'aménagement d'une piste cyclable et de 935 000 $ pour un projet de chaufferie communautaire à la biomasse. Des partenaires seront sollicités pour y arriver.

En ce qui concerne les chiffres, le budget de La Doré s'élève à 2 011 122 $. Le taux de taxe foncière augmente d'un sou, à 1,15 $ du 100 4 d'évaluation. À cela, il faut ajouter la taxe foncière générale pour le remboursement de règlement d'emprunt qui est de 0,2183 $ du 100 $ d'évaluation. La taxe non résidentielle est de 2,35 $ du 100 $, une hausse de 15 cents. La taxe industrielle est en baisse de 23,6 cents pour s'établir à 2,374 $ du 100 $ d'évaluation.

La taxe d'aqueduc augmente légèrement à 209,74 $ (+6,14 $) de même que la taxe d'égout à 208,28 $ (+19,03 $). La taxe de matières résiduelles baisse de 7 $ pour se fixer à 210 $.

Le maire Jacques Asselin n'a pas manqué de rappeler les charges de plus en plus importantes imposées aux municipalités. Il cite en exemple les quotes-parts de la MRC, les services de la Sûreté du Québec et de sécurité incendie.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES