Dimanche, 16 juin 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 32 s

Un nouveau souffle pour la Chambre de commerce de Roberval

Le 14 septembre 2012 — Modifié à 00 h 00 min le 14 septembre 2012
Par daniel migneault

Après une année difficile, la Chambre de commerce et d'industrie secteur Roberval souhaite se donner un nouveau souffle. Et cela commence par la nomination de deux coprésidents à la tête de l'organisation, soit Mélanie Paul du Groupe ADL et Denis Taillon de Taillon assurances.

Mélanie Paul est déjà bien engagée dans le milieu des affaires partout au Saguenay—Lac-Saint-Jean. Elle siège aussi au sein de la Société de développement économique Ilnu de Mashteuiatsh.

« Nous sommes deux personnes différentes, mais qui ont le même but et une même vision pour la Chambre de commerce. L'organisme est passé par toutes sortes d'émotions. Elle retrouve sa stabilité avec des gens de différents milieux qui lui donneront un nouveau souffle. La Chambre est importante pour défendre et pousser des dossiers », insiste-t-elle.

« Mon implication est basée sur le réseautage, indique pour sa part Denis Taillon. C'est important de créer une synergie entre les membres. Les activités permettent aux gens d'affaires de faire connaissance et de créer des contacts. Plus tu as de contacts, plus tu réussis. »

Les départs successifs de la présidente Mélanie Arcand et du directeur général Ravenald Guy, de même que plusieurs administrateurs, ont particulièrement affecté la Chambre de commerce. Les gens toujours en place de même que l'arrivée de Pascal Gagnon comme directeur général ont permis de tenir le fort.

Les autres administrateurs de la Chambre sont Jean-Philippe Néron, André Néron, Gratien Ouellet, Christian Ouellet, Pierre Néron, Martin Leclerc, Bruno Fortin, Annie Fortin et Marie-Ève Simard.

Au cours de la prochaine année, plusieurs activités centrées sur le réseautage auront lieu. De plus, l'activité de financement Vins et fromages est appelée à se renouveler et reviendra sous une nouvelle formule.

États financiers

Lors de l'exercice précédent, la Chambre avait accumulé un déficit de 15 638 $. La dernière année a été profitable avec un surplus de 6756 $. Cela laisse donc la Chambre avec un déficit de 9155 $ qu'on est confiant de se voir résorber d'ici la fin du présent exercice.

Finalement, notons que des efforts particuliers ont été faits pour augmenter le nombre de membres. Le travail a porté fruit puisque le nombre est passé de 140 en 2011 à 167 en 2012.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES