Vendredi, 12 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 5 s

Blocage à la raffinerie Suncor à Montréal

Le 08 octobre 2014 — Modifié à 00 h 00 min le 08 octobre 2014
Par

PROJET ENBRIDGE. Quatre citoyennes ont entrepris hier matin de bloquer l’accès à la raffinerie de Suncor à Montréal-Est.

Par leur geste, elles ont ainsi voulu exprimer leur indignation envers le projet d’inversion de la ligne 9B d’Enbridge qui devrait acheminer du pétrole brut de l’Alberta.

Vers 13h30, les policiers avaient délogé la dernière manifestante. Les pompiers ont dû intervenir puisqu’une des manifestantes s’était barré le cou à la porte à l’aide d’un cadenas de vélo. Ils ont scié le cadenas en prenant soin de ne pas la blesser. Les quatre femmes feront face à des accusations de méfait.

Les récentes informations indiquaient que les travaux nécessaires à l’inversion du pipeline seraient sur le point d’être terminés et que le début de l’inversion était prévu pour début novembre. Toutefois, dans une lettre publiée dans La Presse hier en réponse aux inquiétudes de la Communauté métropolitaine de Montréal quant au non-respect des conditions établies par l’Office national de l’énergie (ONÉ) pour permettre à Enbridge d’inverser le flux, le président, Peter Watson, émettait certaines réserves.

Dans un courriel adressé à Métro, Enbridge a confirmé que l’ONÉ avait demandé des renseignements supplémentaires avant de donner son aval au renversement. « Il est probable que cela reportera la date de mise en service du projet, mais il est trop tôt pour spéculer sur la durée de ce retard, a affirmé Eric Prud’homme, chef principal des affaires publiques chez Enbridge. Nous nous engageons à satisfaire aux exigences de l’autorité de réglementation et sommes confiants que nous serons en mesure de le faire. »

TC Media

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES