Actualités

Temps de lecture : 1 min 8 s

Gérard Savard demeure prudent, mais optimiste

Le 21 janvier 2015 — Modifié à 00 h 00 min le 21 janvier 2015
Par

Gérard Savard demeure prudent, mais optimiste

ÉCONOMIE. Le maire de la municipalité de Chambord et préfet de la MRC du Domaine-du-Roy, Gérard Savard demeure cependant prudent quant à une relance possible de l'ancienne usine Agropur de Chambord.

Selon les informations obtenues par le journal Le Quotidien, l'entreprise Métaux BlackRock aurait les yeux sur l'emplacement de l'ancienne usine Agropur de Chambord pour l'implantation d'une usine de transformation de fer et de vanadium. Des investissements de quelque 225 M$ seraient nécessaires et créeraient quelque 150 emplois

«C'est un bon début de nouvelle, mais il faut aussi demeurer sage devant ce genre de projet. On sait que le projet est en marche et que l'entreprise BlackRock a conclu des ententes avec Chibougamau-Chapais pour son projet d'exploitation minière. Le concentrateur est installé là-bas, et l'entreprise prévoit faire quelque chose de différent dans le secteur-ci. Cependant, Black Rock a besoin de l'acceptabilité sociale dans tous leurs projets de développement», de souligner le maire de Chambord et préfet de la MRC du Domaine-du-Roy.

Peu importe l'endroit

Pour le préfet de la MRC, la création de nouveaux emplois en 2015 est ce qui importe, peu importe l'endroit. «Il est évident que ce type de projet, s'il s'implante sur le territoire, peu importe l'endroit, sera très bénéfique pour l'ensemble de la communauté. Par le passé, nous avons travaillé de concert avec la MRC de conserver ce secteur pour des fins industrielles dans notre schéma d'aménagement, au cas où le CN aurait besoin de plus d'espaces en marge des projets d'exploitations minières qui sont envisagées. On a cependant entendu dire qu'à Mashteuiatsh, il y aurait également un projet pour déplacer et améliorer l'accès au chemin de fer».—

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES