Actualités

Temps de lecture : 2 min 5 s

Le Gite des 2 soeurs change de vocation

Le 11 mars 2015 — Modifié à 00 h 00 min le 11 mars 2015
Par

Le Gite des 2 soeurs change de vocation

RÉSIDENCE.Acquis en 2009, l'ancien presbytère de la paroisse Notre-Dame construit en 1892 a été transformé en gite touristique. Désormais la propriété de Martine Bonneau et de Gérald Savard, le Gite des 2 soeurs est en voie de changer de vocation puisqu'un projet de construction d'une résidence pour personnes autonomes obligera les propriétaires à délaisser le volet touristique.

«En raison de notre règlement de zonage, nous ne pouvions pas faire n'importe quoi sur notre terrain. Avec le comité consultatif d'urbanisme de la Ville de Roberval, nous avons étudié les options qui pouvaient satisfaire les exigences municipales. Le projet de résidence pour des personnes autonomes que nous avons présenté a été bien accueilli par les autorités municipales. Il s'agit sommairement de la construction d'un nouvel édifice adjacent à l'ancien presbytère. Cet édifice comptera une trentaine de logements, des studios et des appartements, et quatre autres logements dans l'ancien presbytère», souligne Martine Bonneau.

Depuis l'amorce du projet, le Service d'aide-conseil en rénovation patrimoniale (SARP) d'Alma accompagne les promoteurs afin que la nouvelle construction réponde aux exigences de ce secteur désigné patrimonial.

«Notre objectif dans la préparation de notre projet est de conserver le cachet de ce secteur. En collaboration avec le SARP, on a fait une première esquisse où l'on constate l'utilisation des matériaux nobles tels que la brique, la pierre et le bois, le même type de fenêtres à carreaux, le même type de galerie en bois avec des barrotins bancs. Notre but n'était pas de défigurer notre site, mais plutôt de conserver son cachet afin de ne pas dénaturer le site qui fait un ensemble avec le parc public adjacent à la propriété», explique Martine Bonneau.

Le projet de résidence devrait être réalisé au cours de la période estivale, et les premiers locataires devraient prendre possession de leur logement vers la fin de l'automne. Déjà, deux personnes et un couple ont signé des ententes avec les promoteurs.

Selon Martine Bonneau, cette nouvelle résidence vient répondre à une demande du milieu alors que l'on estime que 98% des résidences actuelles sur le territoire de la Ville de Roberval sont occupées.

Conservation des arbres

«En voyant le panneau qui annonce notre projet, plusieurs personnes se sont interrogées sur ce qui allait advenir des magnifiques arbres qui sont sur le terrain. Nous devons ici faire une précision que ces arbres, qui sont sans doute les plus vieux de la Ville de Roberval, sont sur une bande de terrain qui appartient au ministère de l'Environnement, et de ce fait, nous ne pouvons pas les enlever. Je dois dire également que ce n'est absolument pas dans nos intentions. Nous voulons également conserver les arbres qui sont sur notre terrain, en face de la future résidence. Nous souhaitons également aménager l'accès au lac Saint-Jean et offrir à nos clients un environnement paisible et agréable», de conclure Martine Bonneau.

Le projet de résidence nécessitera des investissements de quelque 1,4 million de dollars. Les promoteurs ont la ferme intention de maximiser les retombées dans le milieu pendant la construction.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES