Vendredi, 14 juin 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 41 s

Bleuets : floraison exceptionnelle, récolte record envisagée

Le 18 juin 2016 — Modifié à 00 h 00 min le 18 juin 2016
Par jules simard

PETITS FRUITS. Dans les diverses bleuetières aménagées au Saguenay-Lac-Saint-Jean et dans les divers sites de cueillettes en forêt, la floraison des plants de bleuets est exceptionnelle cette année. Cette situation laisse présager que la récolte de bleuet pourrait dépasser les 75 millions de livres, record de cueillette enregistré au début de la décennie 2010.

« L’automne dernier, nous avons observé que les bourgeons étaient en abondance sur les plants. L’hiver clément que nous avons connu et l’absence de gel tardif ce printemps sont responsables de cette abondance de fleurs », commente la directrice générale du Club Conseil bleuet, Véronique Moreau.

Une visite dans les champs cultivés et en forêt démontre que les trois semaines de floraison ont donné cours à l’éclatement des bourgeons avec un maximum de fleurs. Habituellement, on compte cinq fleurs par bourgeon et on observe facilement que le phénomène se produit à son maximum cette année.

Véronique Moreau souligne que la pollinisation de ces fleurs sera déterminante pour assurer une production record. « La première semaine de floraison s’est bien déroulée alors que les conditions météo avec un ensoleillement étaient favorables. La deuxième semaine a été plus difficile alors que les températures fraîches et la pluie ont ralenti le travail des abeilles. Cette semaine (la 3e) a été exceptionnelle et les abeilles sont sorties de leur ruche », décrit Véronique Moreau, soulignant que l’on devrait se retrouver avec une pollinisation de l’ordre de 60% des fleurs, ce qui est un haut taux pour assurer la productivité des bleuetiers.

Catastrophe

Deux phénomènes météorologiques sont maintenant à surveiller si on ne veut pas que cette production record soit affectée. Mme Moreau parle d’une précipitation de grêle importante, qui abîmerait les plants ou encore une période de sécheresse qui durerait plusieurs semaines.

L’observation soutenue faite depuis la période de floraison et de pollinisation permet d’affirmer que la production en bleuetière sur l’ensemble de la région présente une absence de maladie sur les plants. « Il s’agit d’une bonne nouvelle qui est aussi favorable à une production record », commente Véronique Moreau.

Les observations faites par le Club Conseil bleuet se rapportent surtout à la production en bleuetière. En forêt, le phénomène de la floraison exceptionnelle est aussi observé sur l’ensemble du territoire.

La pollinisation est plus difficile à observer, puisqu’elle est dépendante de phénomènes naturels et des insectes indigènes. Tout laisse présager par ailleurs que la production sera abondante compte tenu de l’hiver clément que l’on a connu.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES