Samedi, 20 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 15 s

Eau potable à Saint-Méthode : pas d’inquiétudes à avoir pour les citoyens

Le 11 juillet 2016 — Modifié à 00 h 00 min le 11 juillet 2016
Par joanie dore

SAINT-FÉLICIEN.Le projet de prolonger le réseau d’aqueduc du Chemin de la Pointe à Saint-Méthode se maintient dans les délais prévus, selon le maire de Saint-Félicien, Gilles Potvin. Malgré un léger retard, il estime que les citoyens n’ont pas à s’inquiéter, puisque plusieurs étapes du projet sont déjà réglées.

Les travaux ne sont toujours pas commencés pour le prolongement de l’aqueduc dans le Chemin de la Pointe. Le maire explique que le petit retard est causé par l’attente d’un certificat du ministère de l’Environnement.

Après l’obtention du certificat, il restera l’appel d’offres, puis les travaux pourront commencer. La Ville a déjà fait l’achat des terrains, et un contracteur efficace pourrait faire cheminer les travaux assez rapidement, selon M. Potvin. Le premier échéancier avançait la fin des travaux au printemps 2017, une idée qui n’est pas totalement fermée, mais qui ne peut être garantie.

Gilles Potvin comprend l’inquiétude des citoyens devant le retard du projet, mais tient à rassurer sa population:

« Notre léger retard peut rapidement être surmonté. On comprend que les citoyens s’impatientent un peu, mais l’ampleur du projet nécessite du temps. Il faut faire le tout correctement et de façon sécuritaire. »

Par ailleurs, le maire spécifie que la conseillère Sonia Boudreault a nouvellement été nommée sur le conseil qui gère le projet, en remplacement de l’ancien conseiller Jérôme Simard. Le projet a donc un suivi de la part de la Ville.

Pas de subventions pour le projet

Ottawa et Québec ont récemment annoncé un nouveau programme d’infrastructure de plus d’un milliard de dollars pour ses municipalités.

Malheureusement, le projet d’aqueduc de Saint-Méthode ne peut s’y qualifier, puisqu’il ne s’agit pas d’un projet en milieu urbain.

Le maire mentionne toutefois qu’il a l’intention d’inscrire la Ville au programme, pour espérer rénover certains vieux quartiers dans les prochaines années.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES