Actualités

Temps de lecture : 1 min 19 s

Alexis Brunelle-Duceppe : La forêt et l’aluminium au cœur de sa plateforme électorale

Janick Émond
Le 01 septembre 2021 — Modifié à 11 h 32 min le 01 septembre 2021
Par Janick Émond - Journaliste

Alexis Brunelle-Duceppe : La forêt et l’aluminium au cœur de sa plateforme électorale

Le député et candidat du Bloc Québécois dans Lac-Saint-Jean, Alexis Brunelle-Duceppe, a dévoilé ce mercredi sa plateforme électorale. L’aluminium, la forêt et la défense des intérêts du Québec à Ottawa sont les enjeux qui l'occuperont s’il est réélu.

Les deux autres candidats bloquistes dans la région, Julie Bouchard et Mario Simard, partagent la même plateforme électorale.

Cette plateforme de 13 engagements est issue de consultations faites par les candidats auprès des acteurs régionaux.

Les trois candidats promettent donc d’établir l’empreinte carbone comme critère d’octroi de contrats et d’achat dans les politiques d’approvisionnement gouvernementales.

Également, ils veulent accroitre les budgets de recherche fondamentale et le développement d’une chaîne de valeur pour la 2e et 3e transformation des ressources forestières.

Toujours concernant le secteur forestier, ils veulent obtenir une pleine exemption de tout tarif sur les exportations de bois d'œuvre québécois à destination des États-Unis et identifier les moyens d’accroître la productivité liée à la croissance annuelle des forêts dans le respect des compétences du Québec.

Aluminium

Concernant l’aluminium, les candidats mentionnent vouloir verser les 120 M$ issus des contre-tarifs américains sur l’aluminium canadien en 2018 dans un Fonds sectoriel pour la transformation de l’aluminium. De plus, ils veulent faire en sorte que désormais, toutes sommes perçues en contre-mesures pour répondre à des tarifs illégaux sur notre aluminium soient également versées à ce fonds.

Ils veulent aussi soutenir la création d’un observatoire national interuniversitaire de l’aluminium et obtenir des garanties de production et d’emplois liées à l’installation de la technologie Elysis dans la région.

Intérêts du Québec

Les trois candidats parlent de bonifier les transferts en santé aux provinces à 35 % du budget fédéral, ce qui équivaut à 493 M$ supplémentaires pour la région.

Ils veulent hausser les versements de la Sécurité de la vieillesse à 110$/mois pour les 65 ans et plus.

Ils travailleront également sur l’implantation d’une unité de réserve des forces armées canadiennes au Lac-Saint-Jean afin de créer plus d’une centaine d’emplois paritaires.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES