Samedi, 20 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 0 s

CPE : Une première journée de grève à l'échelle du Québec

Janick Émond
Le 24 septembre 2021 — Modifié à 11 h 21 min le 24 septembre 2021
Par Janick Émond - Journaliste

C’est ce vendredi que les 11 000 travailleurs CPE du Québec entament leur première de 10 journées de grève.

Ce matin à Alma, ils étaient quelques centaines de travailleurs de CPE à s’être rassemblés dans le secteur du centre-ville. Ceux-ci appliquent ce moyen de pression sur le gouvernement afin de renouveler leur convention collective, échue depuis 18 mois maintenant.

« Le gouvernement nous a poussés à bout. Il a déposé des offres salariales qui sont nettement insuffisantes. Les travailleuses revendiquent pour de meilleurs salaires, pour les journées de congé fériées ainsi que pour du temps de planification et du temps de pédagogie pour prendre bien soin de nos enfants, particulièrement pour les enfants qui ont des besoins particuliers », indique la présidente du syndicat des travailleurs de CPE, Nathalie Duperré.

Cette dernière mentionne qu’elle ressentait bien l’appui des parents et de la population générale.

« Les parents viennent nous voir sur les lignes de piquetage. Certains nous ont également aidés à nous préparer pour la manifestation. C’est certain que si on fait plusieurs jours de grève, ça leur cause des inconvénients, mais ce n’est vraiment pas contre eux, c’est le gouvernement qui nous a poussés là. On a leur appui, et on va faire attention pour qu’ils continuent de nous appuyer. »

Nathalie Duperré se montre confiante que la situation se règle rapidement.

« On retourne à la table de négociations lundi avec le gouvernement, donc à s’attend à un changement d’attitude à ce moment. »

 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES