Actualités

Temps de lecture : 1 min 39 s

Grand défi Pierre Lavoie : Une grande marche de santé à Roberval

Janick Émond
Le 13 octobre 2021 — Modifié à 15 h 34 min le 13 octobre 2021
Par Janick Émond - Journaliste

Grand défi Pierre Lavoie : Une grande marche de santé à Roberval

Après un an d’absence, la Grande marche du Grand défi Pierre Lavoie fait son retour à Roberval le 16 octobre prochain. Une belle, pour ne pas dire une grande occasion de venir célébrer les saines habitudes de vie en plein air.

Pour éviter les rassemblements, les départs se feront en continu à compter de 10h30 à 11h30 à la Place de la Traversée de Roberval. Les participants se lanceront alors dans une excursion de 5km. À mi-chemin, ils pourront faire escale à l’hôpital de Roberval avant de rebrousser chemin en direction de la Place de la Traversée. Les deux endroits seront d’ailleurs animés par la présence de DJ.

La porte-parole de l’évènement, Christine Lord, tient à souligner que les participants ne sont cependant pas tenus de compléter le parcours en entier. « Ils peuvent seulement faire un ou deux kilomètres s’ils veulent. Tout ce qu’on veut, c’est encourager les gens à bouger, ne serait-ce qu’un tout petit peu! »

De plus, ceux qui préfèrent emprunter un autre trajet pourront tout aussi bien le faire. Ils n’auront qu’à enregistrer leur kilométrage en visitant le site web du Grand défi. Toutefois, ceux qui seront présents à l’évènement courront la chance de gagner différents prix de présence, tels que des vélos et des sacs à dos. Les tirages se feront à la Place de la Traversée au moment de l’arrivée.

À noter que la distanciation physique sera de mise et le passeport vaccinal obligatoire. Il est possible de s’inscrire à la Grande marche sur le web ou sur le lieu du départ.

Un défi à la hauteur de tous

Par ailleurs, en tant que médecin, Christine Lord est bien placée pour savoir à quel point bouger est une habitude qui peut faire une grande différence dans la santé des gens.

« Ça permet d’éviter l’hypertension, le diabète, les infarctus, les maladies coronariennes ou les surplus de poids qui causent toutes ces maladies-là. Seulement 30 minutes de sport par semaine peuvent faire une différence énorme », insiste-t-elle.

En ce sens, elle était particulièrement heureuse de devenir porte-parole pour la Grande marche. Contrairement au Grand défi Pierre Lavoie, qu’elle trouvait un peu « élitiste » en raison de ses exigences, elle estime que la Grande Marche donne la chance à qui que ce soit de prendre de meilleures habitudes de vie.

« Ce n’est pas tout le monde qui pouvait se permettre de faire 100 ou 200 km à vélo. Il faut bien commencer quelque part! »

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES