Actualités

Temps de lecture : 1 min 24 s

Un 2e mandat pour Luc Gibbons

Louis Potvin
Le 07 novembre 2021 — Modifié à 22 h 52 min le 07 novembre 2021
Par Louis Potvin - Rédacteur en chef

Un 2e mandat pour Luc Gibbons

Du début jusqu’à la fin Luc Gibbons a conservé une mince avance sur les deux autres candidats au poste de maire de Saint-Félicien. Aux termes d’une soirée électorale sans soubresaut, il a obtenu 40% des votes contre 34% pour Gervais Laprise et 25% pour Michel Simard.

À 22h15 Me Louise Ménard, présidente des élections à Saint-Félicien a déclaré élu Luc Gibbons comme maire de Saint-Félicien. Elle a également confirmé la victoire de Jean-Philippe Boutin et Josée Lemay qui débutent pour leur part, un premier mandat au poste de conseiller municipal.

Visiblement satisfait des résultats, Luc Gibbons qui entreprend un 2e mandat à la mairie assure ses concitoyens qu’il sera à l’écoute. Il fait du carrefour giratoire l’une de ses priorités. « Le réseau d’eau chaude provenant de l’usine de cogénération fait également partie des dossiers prioritaires de la Ville. »

Michel Simard a mentionné que la campagne s’est déroulée dans le respect. Il a tenu à remercier ses deux adversaires. Même s’il a perdu son pari, l’homme d’affaires s’est engagé, dans le futur, à aider sa communauté.

Gervais Laprise, satisfais de sa campagne électorale invite les gens à se présenter aux séances du conseil municipal pour devenir des acteurs de premier plan. « Aujourd’hui les gens ont décidé de maintenir le statuquo. Comme citoyen je vais continuer à être actif. »

Victoires significatives

Avec 54% des votes, Josée Lemay a facilement remporté le siège # 4 laissé vacant par Suzanne Ouellet. Ses deux adversaires, Steeves Côté et Raynald Gagnon ont obtenu respectivement 19% et 25 % des votes. La nouvelle conseillère occupe le poste de directrice générale du Centre d’action bénévole Domaine-du-Roy et du Service budgétaire de Saint-Félicien.

Même constat au siège # 5 laissé vacant par Gervais Laprise qui tentait d’obtenir la faveur de l’électorat pour devenir maire de Saint-Félicien. Jean-Philippe Boutin, le plus jeune candidat aux élections municipales a obtenu 48% des votes, contre 31% pour Rodrigue Lavoie et 19% pour Christian St-Pierre. Le nouveau candidat travaille comme conseiller en gestion de patrimoine pour le compte de la Caisse Desjardins du Domaine-du-Roy.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES