Culture

Temps de lecture : 1 min 11 s

Claudie Laroche lance son deuxième roman

Le 26 juillet 2010 — Modifié à 00 h 00 min le 26 juillet 2010
Par

Fébrile, l'auteure Claudie Laroche a lancé son nouveau roman jeunesse intitulé «Espéranza II : Une seconde chance» et a annoncé, ce même jour, qu'elle donnait vie à sa propre maison d'édition.

Son oeuvre se veut la suite du roman «Espéranza» dans lequel elle racontait les péripéties d'adolescents devant composer avec la séparation de leurs parents. Cette fois, les lecteurs sont invités à replonger dans l'univers des mêmes personnages qui, toutefois, ont évolué de 15 ans. «En me remettant à l'écriture, j'ai eu l'impression de partir en voyage avec des amis de longue date, a confié l'auteure qui enseigne au Centre L'Envol de Roberval. J'ai trouvé l'écriture plus facile que lors du premier roman où j'ai connu, à certains moments, plus d'embûches et le syndrome de la page blanche.»

Initialement, Mme Laroche n'avait pas prévu écrire de suite à son roman. «J'avais réécrit quelques lignes après l'écriture du premier livre, mais sans plus, partage l'écrivaine. Avec le temps, les idées fourmillaient et les commentaires que j'ai reçus ont su me motiver davantage.»

Au cours des préparatifs menant au lancement de ce livre, l'auteure a dû composer avec le fait que la maison d'édition de son premier roman, «Portes ouvertes», n'a pas pu éditer son second manuscrit. Cela dit, elle a donc décidé de fonder sa propre maison d'édition, qu'elle a baptisée AlexAne, un joli hommage à ses deux enfants. «Je ne ferme par la porte à d'autres auteurs», évoque Claudie Laroche, au sujet de l'avenir de sa maison d'édition.

Y aura-t-il une suite aux deux premiers tomes «Espéranza» ? «Non, ce ne sera pas une trilogie, soutient-elle. J'envisage plutôt un autre style de roman... En fait, j'aimerais toucher au domaine policier !»

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES