Culture

Temps de lecture : 1 min 40 s

Saint-André accueille dix étudiants Européens

Le 26 juillet 2010 — Modifié à 00 h 00 min le 26 juillet 2010
Par

Saint-André accueille dix étudiants Européens

Pour une période de deux mois, la localité de Saint-André accueille 10 jeunes Français. Ceux-ci ont la tache de réaliser un plan de développement en ce qui à trait à l'écotourisme. Ils porteront un regard nouveau sur différents secteurs de la localité afin de faire émerger des projets qui permettraient de développer un créneau touristique en respectant la nature et l'essence de la municipalité.

Installés dans leur salle de travail au sous-sol de l’hôtel de ville, les dix jeunes et leur superviseur Michel Dumas étudient avec assiduité la composition de Saint-André : « Nous sommes présentement en train de dresser un portrait général du village. Pour y parvenir, nous étudions des cartes et nous réalisons des visites. Nous avons visité le Centre d'interprétation archéologique, le Trou de la fée, le Musée amérindien de Mashteuiatsh et plusieurs autres. Nous devons nous imprégner de la culture et du secteur. Ainsi à la fin du mois d’octobre, nous présenterons au maire et aux conseillers des projets réalistes et cohérents », précise Romain Hourlier, coordonnateur.

M. Hourlier a déjà, il y a un an, réalisé un projet similaire pour Sainte-Hedwidge. Maintenant, c'est toute autre chose. Les réalités sont différentes et les jeunes auront un véritable défi à réaliser à Saint-André : « Nous arrivons avec un œil neutre. Nous ne connaissons pas le secteur, alors il est plus facile pour nous de proposer des projets. Nous devons simplement chercher afin de trouver le lieu qui nous allumera une petite étincelle. Les gens de la localité doivent nous faire confiance », souligne le coordonnateur.

Une formation postuniversitaire

Les dix jeunes ont complété leurs études. Ils sont issus de l'Université de Bordeaux et de Périgueux, de l'Université de Po et du Lycée agricole de Brillance. Ils ont tous réalisé des études en lien avec le milieu agricole.

Plus précisément, ils se sont spécialisés dans la valorisation et l'animation du territoire rural ou sont diplômés en gestion et en protection de la nature. Ces jeunes ont la formation idéale afin de trouver des projets réalistes, qui ne dénatureront pas la localité et qui sont peu couteux.

Depuis leur arrivée, quelques rencontres ont été réalisées et quelques visites aussi. Le conseil municipal a été rencontré et le maire leur a fait visiter l'ensemble du territoire de Saint-André. Au cours des prochaines semaines, les étudiants sillonneront plus profondément la localité et rencontreront les citoyens par le biais d'un sondage. (H.G.)

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES