Mardi, 20 février 2024

Économie

Temps de lecture : 1 min 27 s

Manon Brassard ambassadrice du terroir

Le 19 janvier 2018 — Modifié à 09 h 52 min le 19 janvier 2018
Par

Manon Brassard ambassadrice du terroir

Durant la période des Fêtes, plusieurs personnes reçoivent des convives à leur table. Bien souvent, on met les petits plats dans les grands, afin d’éblouir nos invités.

Le concept, que l’on nomme l’art de la table, Manon Brassard, propriétaire de l’entreprise Manon B Terroir et Décoration, l’a bien saisi.

À 48 ans, elle a décidé de retourner sur les bancs d’école, afin de décrocher une attestation d’études collégiales en Développement de produits du terroir.

«Durant notre formation, nous avons développé un produit appelé Le Cornet du Graben. Une fois le diplôme en main, une partie du groupe a décidé de poursuivre la confection du produit.»

«Après un an, on m’a confié la recette. Je me suis approprié le produit que j’appelle maintenant les biscuits d’antan.»

Valeur

Manon Brassard se consacre, aujourd’hui, entièrement à la transformation de produits.

«Nous avons une belle diversité de produits dans la région, qui nous permet de créer des produits uniques.»

À partir des produits régionaux, Manon Brassard élabore des produits uniques dans lequel, il est possible de retrouver un minimum de trois produits d’ici.

Bien accueillie

Toutes les portes où elle frappe, Manon Brassard est bien accueillie.

«Les producteurs n’ont pas toujours le temps de présenter leurs produits. C’est la mission que je me suis donnée.»

Parmi les produits qu’elle a créés, on retrouve les Écorces boréales faites à partir de chocolat, de bleuets et de sucre d’érable de la région.

Il y a aussi les préparations à biscuits, à base de flocons d’avoine, sans oublier le beurre de bleuets et sa dernière création la Relish de concombre des Serres Toundra.

Il n’y a pas de limites, pour Manon Brassard, qui souhaite mettre en évidence les produits des producteurs de la région.

Cé faite icitte

Manon Brassard a aussi développé le créneau des objets décoratifs. Sous l’appellation Cé faite icitte, elle confectionne divers accessoires, à partir de bois et d’éléments naturels qu’elle trouve à proximité.

«Nous avons tout intérêt à être fiers de notre région. Le volet agroalimentaire est en pleine explosion. Il y a des boulangeries, des fromageries et des microbrasseries, mais aussi beaucoup de produits bruts qui ne demandent qu’à être découverts et transformés.»

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES