Faits divers

Temps de lecture : 1 min 8 s

Une quarantaine de sites internet piratés par Evlat

Le 08 juin 2015 — Modifié à 00 h 00 min le 08 juin 2015
Par Karine Desrosiers

Une quarantaine de sites internet piratés par Evlat

PIRATAGE. Une quarantaine de sites internet appartenant à différents organismes et entreprises de la région ont été piratés, lundi matin, par un groupe islamique turc.

C'est un pirate informatique du nom d'Evlat qui aurait pris possession, entre autres, des sites de la Pulperie de Chicoutimi, de Jonquière Médic, du Syndicat national des employés de l'aluminium d'Arvida et de la Fromagerie Médard.

Sur la page d'accueil des sites touchés, qui sont hébergés par l'entreprise Perséides Technologie, on pouvait y lire «Liberté pour tous les musulmans».

Le président-directeur général, Christian Desgagné, a tenu à rassurer les entreprises victimes de cette attaque.

«Nous ne sommes pas les premiers et certainement pas les derniers à qui cela arrivera. Malgré le fait que nos infrastructures soient extrêmement sécuritaires, ce pirate a réussi à bloquer notre système de notification et à désactiver notre ligne de sécurité, nous permettant de prévenir ces attaques. C’est la première fois qu’une attaque se rend aussi loin et nous mettons actuellement tout en place afin de nous assurer que cela ne se reproduise plus jamais.

Chaque heure, des centaines d’attaques de ce genre sont bloquées sans aucun problème par notre équipe d’experts. En temps normal, notre système de notification aurait détecté cette attaque et notre serveur n’aurait jamais été attaqué, ce qui n’aurait pas eu d’effet sur les sites web de nos clients.»

M. Desgagné ajoute que «vendredi, Evlat a publié sur sa page Facebook, une liste de sites internet allant subir une attaque provenant, semble-t-il, d’un groupe organisé, mais qui a toutes les apparences d’un individu travaillant seul».

Les serveurs de Perséides Technologie ont été transférés vers les infrastructures de Telus.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES