Faits divers

Temps de lecture : 2 min 2 s

Glissement de terrain à Saint-Fulgence: on craint un autre affaissement

Le 22 juillet 2016 — Modifié à 00 h 00 min le 22 juillet 2016
Par

Glissement de terrain à Saint-Fulgence: on craint un autre affaissement

EAU. Un glissement de terrain s'est produit tôt vendredi matin, dans le rang Saint-Joseph, à Saint-Fulgence. Trois résidences ont été touchées par des inondations et se retrouvent avec une importante quantité d'eau dans leur sous-sol.

Le glissement de terrain s'est produit à environ 500 mètres plus haut que les résidences.

« Le glissement de terrain a fait comme un barrage et la rivière a débordé. On a eu un gros coup d'eau vers 3h30-4h ce matin. Normalement, on retrouve un petit ruisseau d'à peine sept ou huit pouces de largeur à l'avant des maisons », a indiqué Jimmy Houde, directeur général de la municipalité de Saint-Fulgence.

Inquiétude

À 15h, lorsqu'on a communiqué avec le directeur général, un autre glissement de terrain s'était produit un peu plus haut dans le rang Saint-Joseph.

M. Houde a donc pris la décision d'évacuer les résidents pour la nuit par mesure préventive.

Des pompes ont été installées dans le sous-sol des résidences touchées afin de reprendre le contrôle, mais l'eau continue de rentrer. Des ponts temporaires ont également été érigés au cas où les résidents doivent être évacués.

« Les gens sont tous sortis des maisons, mais ne sont pas relocalisés encore. On pense que ça pourrait céder à nouveau un peu plus haut et amener un autre coup d'eau », a souligné M. Houde.

La pluie annoncée pour la soirée à Saint-Fulgence inquiète d'autant plus M. Houde.

C'est ce que la Sécurité civile allait vérifier au moment du passage de TC Media.

« C'est inquiétant, on espère que ça ne cède pas. Sinon on va s'assurer de faire baisser le niveau de l'eau tranquillement », a ajouté le directeur général.

Les travaux étaient d'ailleurs commencés afin de tenter de faire baisse le niveau de l'eau qui coule devant les maisons.

Des résidences touchées

Danielle Dassylva dormait paisiblement lorsqu'elle a été réveillée pour être évacué à 5h, vendredi matin.

« Notre terrain était plein d'eau jusqu'au garage. Il a mouillé beaucoup cette nuit et mon conjoint a entendu brasser vers 4h du matin », a expliqué la résidente.

Ses voisins ont dû être évacués en canot puisque leur pont a été endommagé par l'eau.

« J'étais super nerveuse, je n'avais jamais vécu quelque chose de semblable et je ne pensais pas que l'eau pouvait être aussi forte que ça. C'était impressionnant », a-t-elle ajouté.

Cette dernière a souligné le fait cocasse que l'événement se produise en pleine semaine anniversaire du déluge de 96.

Dans le sous-sol de la dame, l'eau est montée jusqu'au niveau des genoux, mais deux pompes ont été installées et permettre de garder un niveau un peu plus bas.

« J'avais beaucoup de choses dans le sous-sol. J'ai un frigidaire, deux congélateurs, les choses des enfants, toutes les choses saisonnières. Au moins, on est assuré, mais je ne connais pas trop ça donc je ne sais pas comment ça fonctionne pour une inondation », a mentionné la dame.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES