Sports

Temps de lecture : 1 min 17 s

Jacki Ouellet s’impose au Championnat nord-américain

Le 06 septembre 2012 — Modifié à 00 h 00 min le 06 septembre 2012
Par

Circuit des hommes forts

Dolbeau-Mistassini – Jacki Ouellet, originaire de Dolbeau-Mistassini, a récidivé avec une excellente performance lors du Championnat nord-américain des hommes forts tenu pendant la première fin de semaine de septembre. Jacki y est allé d’une troisième position, à un demi-point de la deuxième place.

Présentée à Gatineau dans le cadre du Festival de la Montgolfière, cette compétition réunissait les hommes les plus forts du Canada ainsi que des concurrents du circuit mondial de force. « J’ai battu le 2e plus fort au Canada et si je n’avais pas fait une erreur à la dernière épreuve, j’aurais terminé deuxième », a confié Jacki Ouellet.

En effet, Jacki a subi une blessure au dos à l’avant-dernière épreuve, ce qui a nécessité des soins avant qu’il puisse prendre place pour la dernière compétition, le tir de la chaîne. « J’ai dû me coucher pour recevoir des soins au dos et ça m’a empêché de voir les autres compétiteurs à l’œuvre. J’ai mal évalué l’endroit où je devais tirer la chaîne et ça m’a coûté la deuxième place », explique l’homme fort de Dolbeau-Mistassini.

Outre cette excellente performance, le Dolmissois s’est permis un record personnel au soulever du billot lors de la compétition d’hommes forts d’Expo Québec, deux semaines auparavant. Jacki a réussi le lever d’un billot de 400 livres, exploit que seuls trois hommes sont parvenus à réaliser dans tout le Canada.

Ces résultats laissent présager une bonne saison 2013 pour l’athlète. Avec très peu d’entraînement, Jacki Ouellet est parvenu à s’imposer dans plusieurs événements, et ce, malgré le fait qu’il n’avait pas prévu de compétitionner cette année. « J’ai la chance d’avoir une force brute. L’an prochain, en m’entraînant sérieusement et avec une bonne alimentation, si j’arrive à éviter les blessures, je peux être parmi les deux premiers au Canada », a souligné Jacki Ouellet.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES