Sports

Temps de lecture : 1 min 1 s

Rosalie Tremblay obtient sa place sur l'équipe nationale de développement.

Le 05 août 2015 — Modifié à 00 h 00 min le 05 août 2015
Par

Rosalie Tremblay obtient sa place sur l'équipe nationale de développement.

PATINAGE DE VITESSE. Rosalie Tremblay des Éclairs de Saint-Félicien vient de faire son entrée sur l’équipe de patinage de vitesse du Canada. Elle fera désormais partie de l’équipe nationale de développement. Elle poursuivra ses études au collège Maisonneuve de Montréal en science de la santé tout en continuant à s’entrainer avec moins de soucis financiers.

Le cycle d’entrainements se poursuivra avec Marc Gagnon à raison de deux séances quotidiennes sur glace et en salle de musculation. Son prochain objectif est de faire la compétition de sélection d’automne en octobre. « Je ne pourrai faire partie de l’équipe nationale cette année. Si j’obtiens de bons résultats, rien n’est impossible pour l’an prochain. Entretemps, il se peut que selon mes performances, je sois invitée à graduellement patiner avec l’équipe nationale », a-t-elle avoué en entrevue téléphonique.

Troisième membre des Éclairs de Saint Félicien après Marianne St-Gelais et Kassandra Bradette, voilà que Rosalie Tremblay frappe à la porte d’une carrière internationale en patinage de vitesse. Après avoir participé aux Jeux du Canada, elle a par la suite fait sa marque au Championnat de monde junior à Osaka au Japon et une semaine plus tard à la Sélection #2 de l'Équipe Nationale à Calgary. Elle a remporté cinq médailles (3 or, 1 argent et 1 bronze) lors de ces compétitions. Nul doute qu’elle saura se faire remarquer et faire honneur au Club les Éclairs de Saint-Félicien où elle a fait ses débuts en patinage de vitesse.—J.P.A.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES