Mardi, 20 février 2024

Sports

Temps de lecture : 1 min 53 s

Alexis D’Aoust et Samuel Girard au sommet de leur art

Le 07 avril 2016 — Modifié à 00 h 00 min le 07 avril 2016
Par

Alexis D’Aoust et Samuel Girard au sommet de leur art

HOCKEY. Les Cataractes de Shawinigan ont vu deux de leurs joueurs se démarquer lors du Gala des Rondelles d’Or de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) présenté mercredi soir à Montréal. L’attaquant Alexis D’Aoust a été nommé joueur étudiant par excellence, alors que le défenseur Samuel Girard a remporté le trophée du défenseur de l’année et celui du joueur le plus gentilhomme.

Auteur de 98 points (44b,54a), le vétéran Alexis D’Aoust a terminé au quatrième rang des pointeurs du circuit Courteau, étant nommé joueur étudiant de son équipe pour une deuxième année de suite. Étudiant en sciences de la nature au Collège Shawinigan, il a maintenu d’excellents résultats scolaires, avançant même ses cours l’été dernier. Le numéro 37 des Cataractes de Shawinigan représentera la ligue lors du gala de la Ligue canadienne de hockey présenté en marge du tournoi de la Coupe Memorial à Red Deer en Alberta en mai.

Espoir de premier plan en vue du prochain repêchage de la Ligue nationale de hockey, le jeune Samuel Girard a reçu le trophée Émile-Bouchard, remis au défenseur de l’année. Choix de premier tour (3e au total) en 2014, Girard a connu une saison de rêve, terminant au premier rang des pointeurs chez les arrières du circuit Courteau, grâce à une récolte de 74 points (10b,64a).

La fierté de Roberval a également mis la main sur le trophée Frank-J.Selke remis au joueur le plus gentilhomme. En 67 rencontre, Girard n’a passé que dix minutes au banc des punitions.

Le numéro 94 a été nommé sur la première équipe d’étoiles en compagnie du défenseur Phillippe Myers (Rouyn-Noranda), des attaquants Nicolas Roy (Chicoutimi), Francis Perron (Rouyn-Noranda) et Connor Garland (Moncton), ainsi que du gardien Étienne Montpetit (Val-d’Or).

De son côté, D’Aoust a retrouvé son nom sur la deuxième équipe d’étoiles, tout comme Pierre-Luc Dubois (Cap-Breton), Anthony Beauregard (Val-d’Or), les défenseurs Jérémy Lauzon (Rouyn-Noranda) et Thomas Chabot (Saint John) et le gardien Julio Billia (Chicoutimi).

Le Shawiniganais Mathieu Bellemare a été nommé sur l’équipe d’étoiles des recrues.

L’ancien-pilote des Cataractes de Shawinigan, Ron Lapointe, a pour sa part été intronisé au Temple de la renommée de la LHJMQ. En entrevue avec le site officiel du circuit Courteau, son épouse Louise Gélinas est revenue sur la carrière de son mari. «Il a tellement travaillé fort pour atteindre la LNH, c’était son rêve. Il a aussi eu un emploi de recruteur. Peu importe où il a travaillé, Ron n’a jamais oublié ses racines. Il avait un attachement particulier pour les joueurs juniors. Quand il était recruteur, il poussait fort pour vendre leur candidature aux équipes professionnelles», a affirmé celle qui a remis le trophée de l’entraîneur-chef de l’année à l’ancien-Patriotes Gilles Bouchard des Huskies de Rouyn-Noranda.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES