Lundi, 22 juillet 2024

Sports

Temps de lecture : 1 min 32 s

Un nouveau skatepark déjà fort populaire à Saint-Félicien 

Janick Émond
Le 07 septembre 2023 — Modifié à 08 h 37 min le 07 septembre 2023
Par Janick Émond - Journaliste

Le nouveau skatepark de Saint-Félicien est maintenant ouvert. Depuis le 26 août dernier, les amateurs de planche à roulettes et de trottinettes peuvent aller pratiquer leurs plus belles figures dans ce parc spécialement conçu pour eux.  

Les travaux de construction de ce skatepark auront couté environ 350 000 $ et ont été réalisés par Papillon Skateparks, des spécialistes dans l’aménagement de ce type de terrain.  

« Dans ce milieu-là, chaque place, chaque skatepark essaie d’avoir sa propre identité, son propre créneau et ses propres particularités. Ça fait en sorte que les adeptes de ces sports peuvent voyager et visiter plusieurs skateparks et toujours trouver des concepts uniques. C’est le cas pour nous aussi », commente le directeur général de la Ville de Saint-Félicien, Dany Coudé.  

Ainsi, à Saint-Félicien, le skatepark propose notamment les plus hauts sauts dans la région. On retrouve également ce qu’on appelle dans le milieu un « volcan », qui est en fait une plateforme circulaire d’environ six pieds de diamètre et qui est installé en angle au centre du parc.  

À l’écoute 

Dany Coudé indique également qu’en plus de s’être fiés à l’équipe de Papillon Skateparks, des experts dans leur domaine, les adeptes du skate et de la trottinette ont été écoutés.  

« Les utilisateurs ont aussi été consultés afin de connaitre leurs besoins, de savoir ce qu’ils attendaient d’un nouveau skatepark. Ça nous a ainsi permis de construire un site qui répond aux attentes. » 

Ce nouveau parc permettra d’ailleurs autant aux débutants qu’aux plus expérimentés de bien s’amuser, puisque des sections sont adaptées aux deux clientèles.  

Populaire 

Depuis l’ouverture, Dany Coudé souligne que les jeunes sont nombreux maintenant à se donner rendez-vous au skatepark.  

« Dès la première fin de semaine d’ouverture, les jeunes étaient nombreux sur place. Et même dans la semaine suivante, ce n’est pas rare de passer devant l’endroit et de voir une vingtaine de jeunes en planche ou en trottinette. »  

Deuxième phase 

Le projet de skatepark n’était que la première phase du projet. Prochainement, de l’éclairage sera ajouté sur le site, de même qu’une zone WiFi et de la signalisation.  

L’été prochain, des travaux reprendront, mais cette fois, afin de faire l’aménagement d’une pumptrack (piste à rouleaux).  

Ce projet devrait lui aussi coûter environ 350 000 $.  

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES