Air du Lac veut une aide financière directe

Photo de dhudon
Par dhudon
Air du Lac veut une aide financière directe
(Photo : courtoisie)

La Coopérative Air du Lac-Saint-Jean, jeune d’à peine deux ans, garde le cap en prévision de lancer cette année son service de transport aérien à prix compétitif, liant le Lac-Saint-Jean aux grands centres. L’annonce la semaine dernière d’un plan québécois de transport aérien régional par le gouvernement provincial ne lui sera pas d’une grande aide.

Marc Moffat est le président de la Coop Air du Lac. S’il applaudit l’initiative du gouvernement, c’est parce qu’il reconnait les efforts pour relancer l’industrie régionale de l’aviation et aider l’économie des régions. Pour le reste, son organisation n’en tirera pas vraiment des bénéfices. Le service que propose la Coop Air du Lac consiste en des vols à partir d’Alma, avec escale à Roberval, pour se diriger ensuite vers l’aéroport Montréal-Trudeau.

« On se questionne sur la mécanique de ce plan. On n’en sait très peu pour le moment, sinon que Québec a ciblé Bagotville pour l’application de ce plan dans la région. Le tarif d’un maximum de 500 $ le billet aller-retour proposé par le plan du gouvernement, c’est déjà dans nos cibles. Ce dont on a besoin, c’est une aide directe des gouvernements », insiste Marc Moffat.

D’ailleurs, son organisation est en contact régulier avec le gouvernement du Québec par le biais des députés de la région. La demande d’aide financière initiale de 250 000 $ de la Coop a été revue à la hausse pour atteindre maintenant 500 000 $.

Prêt à prendre son envol

Rappelons que les trois MRC au Lac-Saint-Jean ont accepté de verser chacune 25 000 $ dans le projet de cette coopérative qui mise sur un budget annuel estimé à 1 M$. La vente de billets et le partenariat avec les entreprises complèteront le financement.

« Notre demande chemine toujours et on poursuit nos démarches. On est à compléter notre structure. La pandémie a quelque peu ralenti le processus et on a fait une pause dans le recrutement des entreprises, ça reprend lentement, mais sûrement ».

Si Québec donne son aval à l’aide financière déposée par son groupe, celui-ci croit que la mise en service de transport aérien de la Coop pourrait suivre dans les mois suivants, vraisemblablement dès l’automne prochain.

L’objectif à moyen terme est d’offrir un vol aller-retour à partir du Lac-Saint-Jean vers la métropole, cinq jours par semaine. Marc Moffat indique que le partenariat avec Panorama Aviation d’Alma prévoit un appareil pouvant transporter jusqu’à neuf passagers.

« Nous avons déjà nos installations et de bonnes infrastructures tant à Roberval qu’à Alma. Tout est en place. On attend juste d’attacher toutes les ficelles du financement », indique Marc Moffat.

Ce nouveau service que veut déployer Air du Lac vise la clientèle d’affaires, mais veut éventuellement s’intéresser aux forfaits touristiques pour les voyageurs de passage au Lac-Saint-Jean.

 

Partager cet article