Les nouvelles places en garderie pourraient être accessibles plus rapidement

Photo de Jean Tremblay
Par Jean Tremblay
Les nouvelles places en garderie pourraient être accessibles plus rapidement
Si Québec l’autorise, les 31 nouvelles places obtenues par le CPE les Souriceaux de Saint-Prime seront disponibles plus vite que prévue. La municipalité accepte de prêter des locaux municipaux pour les transformer en CPE temporaire.  (Photo archives).

Bonne nouvelle pour les parents qui sont inscrits sur la liste d’attente des nouvelles places obtenues au CPE des Souriceaux à Saint-Prime. La municipalité a demandé au ministère de la Famille l’autorisation d’aménager, dans des locaux de la municipalité, un centre de la petite enfance « temporaire ».

Une nouvelle réglementation permet depuis le 10 mai 2021 aux centres de la petite enfance (CPE) d’utiliser des installations temporaires, comme celles prêtées par une municipalité, en attendant la construction ou l’agrandissement d’un établissement permanent. Une mesure qui vise à accélérer la disponibilité des places en services de garde éducatifs à l’enfance accordées par Québec.

« Nous avons adressé la demande au ministère pour mettre aux normes des espaces disponibles de la municipalité. Les nouvelles places pourraient donc être activées plus rapidement. Ces locaux doivent être disponibles jusqu’à ce que l’agrandissement projeté au CPE des Souriceaux soit complété », explique la mairesse, Marie-Noëlle Bhérer.

« Lorsque le gouvernement autorise l’aménagement d’un service de garde temporaire, il y a des financements qui deviennent admissibles pour transformer les locaux et les rendre opérationnels », ajoute-t-elle.

Cette demande s’inscrit dans le cadre du Programme d’appui aux municipalités pour l’aménagement d’un centre de la petite enfance (PAMACPE).

Locaux disponibles

La mairesse confirme que les locaux visés par la demande sont situés près de ceux du CPE les Souriceaux.

Rappelons que le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, avait accordé l’an dernier, dans le haut du Lac-Saint-Jean, quelque 70 nouvelles places subventionnées en services de garde éducatifs à l’enfance. De ce nombre, 62 places furent octroyées dans la MRC du Domaine-du-Roy et 8 dans la MRC Maria-Chapdelaine, d’ici 2025.

Pour sa part, le CPE Les souriceaux de Saint-Prime accueillera 31 nouvelles places dont cinq pour les poupons.

Partager cet article