Serge Desgagné : mission accomplie en 32 ans à la SADC Domaine-du-Roy

Photo de dhudon
Par dhudon
Serge Desgagné : mission accomplie en 32 ans à la SADC Domaine-du-Roy
(Photo : courtoisie)

Après 32 ans à œuvrer au sein de la SADC Domaine-du-Roy, dont les 23 dernières années comme directeur général, Serge Desgagné franchit le dernier droit de sa carrière, avant de prendre sa retraite.

Beaucoup de changements sont survenus au cours de ces trois décennies. Outre les transformations structurelles et les fusions de plusieurs organismes à caractère économique sur le territoire, la plus grande révolution, selon Serge Desgagné, a été de loin l’entrée des nouvelles technologies.

« Il y a pas mal de choses qui ont changé. Je me souviens encore de l’époque où on utilisait le stencil, avant l’arrivée des photocopieurs, puis l’entrée en scène d’Internet. La technologie évolue rapidement et ça oblige les entreprises à s’adapter constamment. »

La mondialisation des marchés a changé aussi la façon de voir des entreprises. Le transfert de la main-d’œuvre du fédéral au provincial, l’arrivée des CLD, la naissance des MRC dans les années 80, l’économie de la MRC Domaine-du-Roy qui a évolué du secteur primaire et manufacturier vers une économie de services, tous ces changements, Serge Desgagné les a vécus de l’intérieur.

« Aujourd’hui, les prêts aux entreprises sont plus courants. Il y a plus de facilité, plus de programmes pour aider les entreprises. La pandémie a aussi accéléré le passage aux technologies numériques et les entreprises ont dû s’adapter », poursuit celui qui a commencé comme analyste financier à la SADC.

Les défis nombreux

Pour Serge Desgagné, l’adaptation aux technologies nouvelles, la productivité, la rareté de la main-d’œuvre et la relève dans les entreprises sont autant de défis pour les entrepreneurs qui veulent demeurer compétitifs.

« Le virage vert fait partie aussi des défis futurs et on est déjà dedans. Le développement durable et responsable est plus important que bien des gens le pensent. L’économie d’énergie dans tous les secteurs de l’activité économique, on est dans cette mouvance. »

En moyenne, la SADC du Domaine-du-Roy, avec ses partenaires, vient en appui à quelque 200 entreprises.

« Chez nous, la SADC est une pouponnière d’employés pour qui l’organisme a été un tremplin. Il est passé une quarantaine d’employés depuis la création de la SADC et près d’une centaine si on ajoute les temps partiels et les stagiaires. En 35 ans, on a versé quelque 27 M$ en prêts aux entreprises. »

Serge Desgagné poursuivra son mandat à la direction de la SADC jusqu’à la fin de la présente année. Le processus de succession est enclenché.

À sa retraite, il veut faire encore plus de sports, du vélo notamment, mais veut prendre aussi le temps de vivre, réaliser des projets personnels et s’occuper de ses petits-enfants.

 

 

Partager cet article