Mercredi, 24 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 40 s

Roberval enregistre un surplus d’un peu plus de 1 M$ en 2021

Denis Hudon
Le 24 juin 2022 — Modifié à 08 h 29 min le 24 juin 2022
Par Denis Hudon - Journaliste de l'Initiative de journalisme local

La Ville de Roberval enregistre un surplus de 1 091 589 $ au 31 décembre 2021, comparativement à 2 290 404 $ en 2020. Ce surplus 2021 provient principalement de revenus supplémentaires d’un peu plus de 800 000 $, incluant un retour de taxes à la consommation de 200 000 $, et des aides financières de 317 000 $ du gouvernement du Québec pour compenser les pertes de revenus dues à la pandémie.

Les dépenses ont diminué de 315 000 $, en raison surtout de l’arrêt des activités imposé par la Santé publique pendant la pandémie et de la diminution des aides financières de l’enveloppe de développement économique.

C’est ce qui ressort du rapport sur la situation financière déposé par le maire Serge Bergeron.

Les revenus en 2021 ont haussé de 1,59% par rapport à 2020 tandis que les dépenses ont augmenté de 8,48% pendant la même période.

Quant à l’évaluation foncière des immeubles imposables, elle s’élève à 750 319 550 $.

Le surplus accumulé de la Ville se chiffre maintenant à 6 M$.

La dette à long terme est de 22 357 200 $. De cette somme, une portion de quelque 8 M$ à recevoir de Québec est affectée au remboursement de la dette alors qu’un montant de 98 000 $ est à financer. Tout cela ramène la dette à un peu plus de 14 M$, mais il faut par ailleurs ajouter la dette de la MRC Domaine-du-Roy de 10,5 M$ (incluant une portion de près de 7 M$ liée à la centrale hydroélectrique de Val-Jalbert), portant la dette à long terme 24,7 M$.

Travaux rue Scott

Toujours à la dernière séance ordinaire du conseil municipal, les élus robervalois ont adopté un avis de motion pour un règlement qui autorisera une dépense et un emprunt de 1 181 871 $ pour la réfection d’une partie de la rue Scott, entre l’avenue Roberval et l’avenue Gagné. Outre des travaux de réfection et de repavage, on en profitera pour séparer les conduites des égouts pluviaux et sanitaires.

« Ça fait partie des travaux habituels pour maintenir et améliorer nos infrastructures municipales. Les travaux devraient se faire au cours de l’été ou encore cet automne », mentionne le maire Serge Bergeron.

Enfin, le Club plein air Ouiatchouan se dotera d’un refuge chauffé dans la montagne de la deuxième chute, au coût de 24 000 $. Plusieurs partenaires contribuent au financement du projet : 6 000 $ de la Caisse Desjardins, 7 200 $ d’une enveloppe territoriale de la MRC Domaine-du-Roy, et 3 600 $ pour Roberval et Chambord et du Club Ouiatchouan.

 

 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES