Actualités

Temps de lecture : 2 min 1 s

Pour un meilleur accès aux services

Une nouvelle clinique d'infirmières praticiennes spécialisées à Chicoutimi

Jean Tremblay
Le 10 février 2024 — Modifié à 14 h 36 min le 10 février 2024
Par Jean Tremblay - Journaliste

Une nouvelle clinique d'infirmières praticiennes spécialisées à Chicoutimi

Afin d'offrir un meilleur accès aux services de première ligne aux personnes qui n'ont pas de médecin de famille, la ministre des Affaires municipales, ministre responsable de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean et députée de Chicoutimi, Andrée Laforest, a souligné, au nom du ministre de la Santé, Christian Dubé, l'ouverture d'une nouvelle clinique d'infirmières praticiennes spécialisées (IPS) à Chicoutimi.

Cette annonce s'inscrit dans le cadre de l'engagement du gouvernement d'ouvrir 23 cliniques publiques d'IPS d'ici 2028. Il s'agit de la 11e annoncée à ce jour.

La clinique vise à offrir un meilleur accès aux services de première ligne aux personnes de la région, et notamment à celles qui n'ont pas de médecin de famille. Elle permet d'assurer une prise en charge efficace de problèmes de santé courants, aigus ou chroniques et, de même, contribue à réduire la pression sur les urgences. Afin d'accéder aux services de la clinique d'IPS, la population doit actuellement être réorientée à partir du Guichet d'accès à la première ligne (GAP) ou de l'urgence.

Élargir l’offre de services

L'équipe est actuellement composée d'infirmières praticiennes spécialisées (IPS), d'une infirmière clinicienne et d'infirmières auxiliaires. Rappelons qu'une clinique pédiatrique avait été mise en place en décembre 2022 à Chicoutimi. L'ouverture de la nouvelle clinique d'IPS permet d'élargir l'offre de services à la clientèle adulte sans médecin de famille. À plus long terme, l'objectif est de développer l'interdisciplinarité et l'enseignement au sein de la clinique.

« Les IPS de cette clinique auront l'occasion de jouer pleinement le rôle qui leur est dévolu et de développer leur plein potentiel. Elles pourront répondre de manière autonome aux besoins des citoyens et citoyennes et ainsi contribuer à la fois au bien-être des personnes qui ont besoin de soins, mais aussi à soulager la pression sur les urgences », peut-on lire dans un communiqué émis par le ministère.

« Les cliniques d'infirmières praticiennes spécialisées sont des solutions concrètes pour offrir un meilleur accès aux services de santé à la population, comme on s'y est engagé dans le Plan santé. Elles nous permettent d'intervenir plus rapidement et efficacement dans la prise en charge des patients et patientes », a commenté Christian Dubé, ministre de la Santé.

« Avec cette nouvelle clinique d'IPS, la population de Chicoutimi et des alentours qui n'a pas de médecin de famille pourra profiter d'un meilleur accès aux services de première ligne. C'est un projet qui vient concrètement améliorer l'offre de services de santé à la population de notre région, et qui contribue à désengorger les urgences. Tout le monde y gagne. Je tiens à remercier les équipes qui rendent ce projet possible », a ajouté Andrée Laforest, ministre des Affaires municipales, ministre responsable de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean et députée de Chicoutimi.

Adresse

La clinique est située au CLSC de Chicoutimi, au 411, rue de l'Hôtel-Dieu. Depuis le 29 janvier, elle est ouverte du lundi au vendredi, de 8 h à 16 h. Une ouverture progressive les soirs et les fins de semaine est prévue.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES