Mercredi, 24 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 14 s

Les Chefs innus saluent la volonté de François Legault de signer un traité à court terme

Jean Tremblay
Le 28 septembre 2022 — Modifié à 08 h 53 min le 28 septembre 2022
Par Jean Tremblay - Journaliste

Les Chefs des Premières Nations du Regroupement Petapan, Martin Dufour (Essipit), Gilbert Dominique (Mashteuiatsh) et Réal Tettaut (Nutashkuan) se sont montrés satisfaits de la rencontre qu’ils ont obtenue le mardi 27 septembre avec François Legault. Une lueur d’espoir pour la signature, au cours de la prochaine année, d’un traité.

Le cœur de la discussion a porté sur la possibilité, pour le prochain gouvernement, de passer à l'histoire en concluant ce qui constitue la concrétisation la plus forte des relations de « Nation à Nation » ainsi qu’un puissant outil de développement économique pour les régions de la Côte-Nord et du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

« Il a notamment été question des derniers enjeux qui devront être dénoués par le nouveau gouvernement qui sera en place le 4 octobre prochain, dont la portée de la Déclaration de l’ONU sur les droits des peuples autochtones », peut-on lire dans un communiqué émis par les Chefs.

Consultation en 2023

Les Chefs ont aussi précisé lors de cette rencontre, qu’à compter du 1er avril 2023, quel que soit l’état d’avancement du dossier, ils entendent se tourner vers leurs membres.

« Ils désirent les consulter afin d’évaluer et d’apprécier ensemble le contenu de cet éventuel traité, de nouvelles générations, basé sur la reconnaissance de leurs droits. »

Opportunité électorale

Les Premières Nations du Regroupement Petapan profitent de la présente campagne électorale en cours au Québec pour interpeller et sensibiliser les partis politiques et les futurs membres de l’Assemblée nationale à l’importance des prochaines étapes dans ce dossier.

La semaine dernière, les trois Chefs ont rencontré Manon Massé, co-porte-parole de Québec solidaire. Des rencontres sont aussi prévues avec le Parti libéral du Québec et le Parti québécois.

« On est très satisfait de notre rencontre avec Monsieur Legault et particulièrement de l’engagement du premier ministre envers la conclusion d’un traité d’ici le 31 mars 2023 », a déclaré le Chef Martin Dufour.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES