Campagne Sapin du bon sens: de retour pour une 30e édition

Photo de Yohann Harvey Simard
Par Yohann Harvey Simard
Campagne Sapin du bon sens: de retour pour une 30e édition
Stéphanie Pelchat, agente de développement à l’Association forestière du Saguenay–Lac-Saint-Jean, veut sensibiliser la population afin qu’elle donne une deuxième vie à leur arbre de Noël. (Photo : Trium Médias – Julien B. Gauthier)

Du 3 au 31 janvier 2022, les citoyens du Saguenay–Lac-Saint-Jean pourront à nouveau recycler leurs arbres de Noël aux 18 points de collecte disposés dans les quatre MRC ainsi qu’à Saguenay, grâce à la campagne Sapin du bon sens.

Organisée en collaboration avec l’Association forestière du Saguenay–Lac-Saint-Jean, la Régie des matières résiduelles du Lac-Saint-Jean, Ville Saguenay et la MRC du Fjord-du-Saguenay, il s’agit de la 30e édition, qui vise à sensibiliser la population à recycler leur arbre désuet.

Chaque sapin récolté pourra ainsi avoir une deuxième vie. En effet, les résidus déchiquetés permettront notamment de faire du paillis et du compost.

D’autres projets sont notamment prévus à Saint-Félicien, où une partie des résidus sera valorisée à l’usine de cogénération de Saint-Félicien. À Saint-Ambroise, ils serviront à la réhabilitation d’une carrière.

Depuis les débuts de Sapin du bon sens, pas moins de 179 188 arbres ont été récoltés. Selon Stéphanie Pelchat, responsable des communications et agente de développement de l’Association forestière, entre 1 000 et 2 000 arbres sont récoltés annuellement. Ce chiffre augmente d’année en année.

Par le passé, les résidus de sapin ont servi à produire des huiles essentielles, de la nourriture pour les orignaux du Zoo sauvage de Saint-Félicien en plus de décorer le village de glaces de Saint-Gédéon.

Points de collecte

Le service est gratuit. Il ne suffit que de se rendre sur place aux écocentres ou aux points de collectes qui se trouvent à Petit-Saguenay, St-David-de-Falardeau, L’Anse-St-Jean, St-Fulgence, St-Honoré, Bégin, St-Ambroise, Chicoutimi, La Baie, Jonquière, Alma, Dolbeau-Mistassini, Hébertville, Normandin, Roberval, St-Félicien et St-François-de-Sales.

Les horaires et les emplacements exacts sont disponibles au www.afsaglac.com.

Statistiques

Le Saguenay–Lac-Saint-Jean est la seule région au Québec où la collecte de sapins de Noël est régionalisée.

Selon l’Association forestière du Saguenay–Lac-Saint-Jean, il faut utiliser un sapin artificiel pendant 20 ans avant d’annuler son impact négatif sur l’environnement. La fabrication de même que le transport d’un sapin artificiel émettent autant qu’une voiture qui parcourt 322 kilomètres.

65 % de tous les sapins de Noël naturels produits au pays proviennent du Québec. Il y a 270 entreprises qui cultivent les sapins dans la province.

Partager cet article