Dépôt d’un recours par les Premières Nations d’Essipit et de Mashteuiatsh contre le gouvernement du Québec

Photo de Louis Potvin
Par Louis Potvin
Dépôt d’un recours par les Premières Nations d’Essipit et de Mashteuiatsh contre le gouvernement du Québec

Les Premières Nations d’Essipit et de Mashteuiatsh poursuivent le gouvernement du Québec pour ne pas avoir été consultées dans le cadre de la protection du caribou forestier.

« Depuis plus de deux décennies, les Innus sont engagés activement dans la lutte pour la protection d’Atiku qui se situe au coeur de leur identité et de leur mode de vie. Des démarches incessantes ont été effectuées auprès du gouvernement du Québec pour qu’un processus de consultation et des mesures de protection soient mis en place concernant le caribou et son habitat. Or, le gouvernement a manqué délibérément à son obligation constitutionnelle de consultation et a fait fi des demandes répétées pour la mise en place d’un forum approprié, de Nation à Nation, afin de discuter des enjeux liés à Atiku », déplore-t-on dans un communiqué.

Comme les deux communautés considèrent l’inaction du gouvernement inacceptable, ils ont déposé un recours devant la cour supérieure. Pour les Premières Nations, les tergiversations sont désormais inadmissibles en raison de l’urgence de la situation pour le caribou.

« Nos Premières Nations ont toujours collaboré de bonne foi et réitéré leur volonté d’être parties prenantes de l’élaboration et de la prise de décision concernant la stratégie caribou, dans une approche honorable de Nation à Nation. Le gouvernement aurait dû saisir la balle au bond et démontrer sa volonté sincère d’entreprendre le processus de collaboration, de consultation et d’accommodement sans délai, ainsi que la situation précaire d’Atiku le requiert. Nous exigeons le respect de nos droits ancestraux et des mesures de protection immédiates du caribou et de son habitat, sur les bases des savoirs et connaissances innus et scientifiques. Nous avons affirmé récemment que si le gouvernement ne peut protéger le caribou, les Innus eux le feront! Nous tenons notre promesse », ont tenu à affirmer d’une même voix les chefs, Martin Dufour du Conseil de la Première Nation des Innus Essipit et Gilbert Dominique de la Première Nation des Pekuakamiulnuatsh.

Partager cet article