Expérimentation populaire du biocharbon

Jean Tremblay
Expérimentation populaire du biocharbon

La participation de la population à un premier test pratique d’utilisation du biochar est un succès. En peu de temps, les 200 personnes nécessaires pour participer à l’expérimentation ont déposé leur candidature.

L’expérience auprès des premiers utilisateurs vise à confirmer les propriétés du produit phare.« ­On demande aux gens de l’utiliser sur une partie de leurs cultures pour valider les propriétés du produit. Par exemple, si vous plantez 10 plants de tomates, utilisez le biochar pour 5 plants seulement, ce qui permettra de comparer les deux cultures », explique ­André ­Benoît, ­vice-président développement de ­BioChar ­Boréalis.

Malgré qu’il ne soit pas un engrais, la structure poreuse du biochar lui permet d’apporter des bénéfices sur les propriétés chimiques et physiques des sols, contribuant ainsi à une meilleure croissance des plantes.

« ­Chaque grain est un alvéole qui permet aux éléments nutritifs qui sont déjà dans le sol de s’installer et de les libérer pour la plante. L’autre particularité consiste à sa propension d’agir comme une éponge pour conserver l’eau qui se trouve dans le sol. Aussi, le biochar nourrit le sol qui nourrit la plante. C’est de cette façon qu’agit le produit », ­ajoute-t-il.

Visite de l’usine

Les gens qui ont obtenu une confirmation de leur participation à l’expérimentation populaire de ­BioChar ­Boréalis pourront récupérer leurs sacs de biochar le samedi 28 mai de 12 h à 14 h.

Un maximum de quatre sacs de terreau par personne sera distribué, à partir du site choisi, soit à l’usine ­BioChar ­Borealis située au 2061 rue ­Mahikan à ­Mashteuiatsh ou encore à ­Chicoutimi, à la plateforme bioalimentaire boréale ­Solidar, située au 1888, rang ­Saint-Joseph.

À ­Mashteuiatsh, les gens pourront également procéder à la visite des installations et en apprendre davantage sur le procédé de fabrication du biochar et du terreau.

APPLICATIONS ­LES ­PLUS ­PROMETTEUSES
Biochar pur :
Amendement de sol pour les grandes
cultures et les sites dégradés ;
Terreau à jardin/horticole ;
Additif pour l’alimentation animale
(acidité et captation du méthane) ;
Additif pour les litières animales (absorption).

Biochar activé :
Filtration de l’eau et de l’air.

Huile pyrolytique et vinaigre de bois
(­sous-produit du biochar) :
Biocide et pesticide naturel;
Biostimulant (croissance des plantes);
Fumée liquide pour l’alimentation humaine.

Partager cet article