La baisse de la population se poursuit dans Domaine-du-Roy

Photo de Louis Potvin
Par Louis Potvin
La baisse de la population se poursuit dans Domaine-du-Roy

La population de la MRC du Domaine-du-Roy enregistre une nouvelle baisse en 2022. Elle passe de 29 174 à 29 123, soit 51 personnes de moins. C’est Saint-Félicien qui est la plus touchée avec une diminution de 129 habitants.

C’est ce qui se dégage du décret du gouvernement du Québec publié dans la gazette officielle le 29 décembre dernier. Ce profil démographique est établi sur la base de l’estimation faite par l’Institut de la statistique du Québec.

Pour Saint-Félicien, la population passe de 10 259 en 2021 à 10 130 en 2022. Une baisse qui surprend un peu le maire Luc Gibbons.

« On s’attendait à une diminution, mais pas autant que ça! Ça s’explique par le vieillissement de la population et par l’exode des jeunes qui se poursuit. Il faut donc poursuivre nos efforts pour créer des emplois et être plus attractifs pour attirer des familles », a-t-il commenté.

Il se montre tout de même satisfait que Saint-Félicien demeure la municipalité la plus populeuse de la MRC. Il croit aussi que la pandémie pourrait favoriser l’établissement de gens à Saint-Félicien, attirés par la villégiature tout en en pouvant faire du télétravail.

Saint-Prime et Roberval en hausse

Roberval, pour sa part, enregistre un gain de 11 personnes pour atteindre 9 985. Par contre, le fait d’avoir franchi la barre symbolique sous les 10 000, il y a quelques années, marque les esprits.

« Même si onze de plus, c’est peu, c’est mieux que onze de moins. C’est un pas dans la bonne direction dans notre volonté d’attirer de nouvelles personnes. C’est pour cette raison qu’il faut moderniser nos infrastructures afin d’être plus attrayant quand des familles qui songent à s’installer dans notre région nous considèrent dans leur choix », a exprimé Serge Bergeron.

C’est Saint-Prime qui se tire le mieux d’affaire de ces prévisions. En effet, en 2022, la municipalité accueille 44 habitants de plus pour atteindre une population de 2 799.

Les autres municipalités ayant enregistré une hausse sont Chambord (15), Saint-François-de-Sales (14), Lac-Bouchette (8) et Saint-André (6).

Outre Saint-Félicien, La Doré et Sainte-Hedwidge ont vu leur population diminuer respectivement de 15 et 5 personnes.

« C’est certain que les baisses successives nous inquiètent. C’est pour cette raison qu’on travaille à attirer des entreprises pour offrir des emplois de qualité qui vont inciter les gens à s’installer dans la MRC. Par contre, ce qui est encourageant, c’est de voir certaines municipalités qui font des gains comme Saint-Prime, qui a une bonne vitalité depuis quelques années », commente pour sa part le préfet, Yanick Baillargeon.

Les chiffres pour Mashteuiatsh ne sont pas connus pour le moment.

Partager cet article