« La solution se trouve 18 pouces en arrière du volant » – Hugues Beaulieu

Photo de Jean Tremblay
Par Jean Tremblay
« La solution se trouve 18 pouces en arrière du volant » – Hugues Beaulieu
Le porte-parole de la SQ Hugues Beaulieu et Andrée-Anne Duchesne, porte-parole pour le MTQ au Saguenay-Lac-Saint-Jean ont invité la presse à une activité de sensibilisation au bas de la côte du Cran à Saint-Prime.

À l’occasion d’une activité de sensibilisation sur la route 169, au bas de la côte du Cran à Saint-Prime, le porte-parole de la Sureté du Québec a répété cette affirmation plus d’une fois. Peu importe les études en cours et les recommandations qui en résulteront, LA solution pour diminuer le nombre d’accidents dans ce secteur repose sur la conduite des automobilistes.

Plusieurs autopatrouilles gyrophares allumés ont permis aux usagers de la route de se rappeler que depuis le 28 avril dernier la limite de vitesse a passé de 90 à 80 km à l’heure.

Au cours des derniers mois, le ministère des Transports du Québec a ajouté plusieurs incitatifs pour rendre plus sécuritaire ce tronçon routier.

Prudence oblige

Lorsqu’il y a un risque de diminution de la visibilité avec un soleil accablant un panneau clignotant est activé manuellement pour inviter les usagers de la route à doubler de prudence et à réduire sa vitesse.

On a également procédé l’ajout de signalisation supplémentaire indiquant aux automobilistes de garder leur droite, sauf en cas de dépassement et à la mise en place d’un radar pédagogique.

Deux études

Le Ministère a activé, il y a quelques semaines une étude de sécurité et prochainement on entamera une étude d’opportunité afin de définir les besoins sur la portion de la route de cinq kilomètres, comprise entre la collectrice de Saint-Hedwidge et le chemin de la Pointe-Bleue, à Roberval.

Partager cet article