Le Club de pétanque de Roberval exaspéré par son petit local

Par Joanie Dore
Le Club de pétanque de Roberval exaspéré par son petit local

<![CDATA[

LOISIRS. Le Club de pétanque de Roberval veut plus d’espace pour pratiquer son sport. Depuis maintenant 9 ans que les 100 membres attendent un nouveau local pour répondre aux besoins de l’achalandage grandissant.

« On comprend que trouver un local à Roberval qui correspond à nos exigences n’est pas chose facile, mais on a grandement besoin de plus d’espace », soutient la présidente du club, Chantal Tardif.

Depuis 9 ans que l’organisation a déménagé dans un petit local situé sur le Boulevard de la Traversée, à Roberval. L’endroit est si petit, que les allées de pétanque disponibles sont passées de dix à huit.

Plusieurs autres problèmes de logistique sont observables en entrant dans la salle.

« On a tellement pas de place que lors des tournois, on doit faire arrêter le jeu pour installer les chaises et les tables sur les allées pour manger », remarque Mme Tardif.

De plus, il n’y a qu’un tout petit garde-robe pour ranger le matériel nécessaire, et les chaises pour accueillir les autres clubs sont empilées sur le dessus, faute d’espace.

Le maire de Roberval, Guy Larouche, a confirmé travailler sur le dossier. Il explique que plusieurs endroits avaient été ciblés pour accueillir le club, mais toutes les tentatives sont tombées à l’eau. Le maire n’a toutefois pas voulu confirmer les possibles démarches pour localiser le Club de pétanque à l’ancienne salle de quilles de l’Hôtel Château Roberval.

La présidente du club est consciente que la municipalité se penche sur la question. Elle espère que l’énergie nécessaire est mise pour régler ce problème qui devait, à la base, être temporaire.

De plus en plus populaire

En plus d’une organisation comptant 100 membres, la salle accueille également plusieurs personnes âgées pendant la journée. Selon la présidente, la pétanque est un sport qui gagne en popularité.

« Avec la fermeture du salon de quilles de Roberval, on a déjà plusieurs personnes qui nous ont demandé pour jouer l’an prochain. C’est une activité qui permet aux ainés de bouger et de socialiser, et on doit la conserver », ajoute Chantal Tardif.

Elle espère que la pétanque demeurera accessible et abordable pour tous. Pour sa part, Guy Larouche aspire à un dénouement cet automne.

]]>

Partager cet article

One thought on “Le Club de pétanque de Roberval exaspéré par son petit local

Comments are closed.