Le Mois de l’Eau Saguenay–Lac-Saint-Jean dévoile sa programmation

Photo de Yohann Harvey Simard - journaliste de l'initiative de journalisme local
Par Yohann Harvey Simard - journaliste de l'initiative de journalisme local
Le Mois de l’Eau Saguenay–Lac-Saint-Jean dévoile sa programmation
L’Organisme de bassin versant Lac-Saint-Jean (OBV Lac-Saint-Jean) et l’Organisme de bassin versant du Saguenay (OBV Saguenay) ont présenté la programmation de la 5e édition Mois de l’Eau ce matin, lors d’une conférence de presse virtuelle. (Photo : courtoisie)

Du 1er juin au 1er juillet se déroulera la 5e édition du Mois de l’Eau Saguenay-Lac-Saint-Jean. L’occasion de participer à une foule d’activités sous la thématique de l’eau, cette précieuse ressource.

Plus précisément, le thème retenu cette année est: Les lacs, réservoirs de biodiversités, de services et d’usages. Thème autour duquel s’articuleront plus de 35 activités tout au long du mois de juin aux quatre coins de la région.

Il sera notamment possible de participer à des randonnées, à des rallyes avec des outils d’interprétation, à des nettoyages de berges, à des conférences virtuelles sur l’eau ainsi qu’à des visites de bibliothèques et d’usines de traitement des eaux.

« Au fil des années, nous avons vu un engouement croissant envers les enjeux liés à l’eau. L’eau est fragile, mais elle sait se frayer un chemin. Prenons un moment au cours du mois de juin pour la célébrer et pour apprendre à en prendre soin, car, de leur côté, les lacs, rivières, milieux humides et aquifères prennent un grand soin de nous ! » mentionnent conjointement Ghislaine Hudon, présidente de l’Organisme de bassin versant (OBV) du Lac-Saint-Jean, et Frédéric Munger, président de l’OBV de Saguenay.

Les organisateurs de l’événement invitent la population à visiter la page Facebook @eauslsj pour connaître tous les détails de l’événement et pour découvrir les nouveautés qui s’ajouteront au cours du mois de juin.

Par ailleurs, pour la première fois en 2022, le Mois de l’Eau introduit le concept d’ambassadeur, rôle qui sera cette année assumé par Guylaine Simard, directrice générale du Musée du Fjord. C’est en raison « de sa personnalité, de son implication régionale et de sa volonté de faire connaître la ressource en eau et la biodiversité » que lui a été confié la tâche, précise-t-on.

 

Partager cet article