Les clubs de motoneige s’en tirent mieux que prévu

Denis Hudon
Les clubs de motoneige s’en tirent mieux que prévu
Le club Relais des buttes à Saint-Félicien compte plus de membres qu’avant la pandémie. (Photo : courtoisie)

Le retour de la région en zone orange a déjà fait sentir ses effets positifs alors que les clubs de motoneige connaissent une saison au-delà de leurs espérances.

Même en zone rouge, les clubs ont su tirer leur épingle du jeu. Au club Relais des buttes de Saint-Félicien, on a même installé une grande roulotte de chantier pour pouvoir accueillir plus de motoneigistes, toujours dans les règles sanitaires de la santé publique. Ce sont 20 places qui s’ajoutent aux soixante permises dans le relais.

« Nous avons encore plus d’abonnements que l’an dernier. On compte cette année 800 membres, une centaine de plus qu’à hiver 2019-20. Ça parait que les gens restent dans la région et on voit beaucoup de nouveaux visages », dit le président Bernard Tremblay.

La hausse d’achalandage ne s’est pas traduite pour autant par plus d’accidents. En fait, aucun accident n’est survenu, en date de la semaine dernière, dans les sentiers du club.

« On se croise les doigts et on martèle notre message de prudence et de prévention. Le monde est prudent, mais il faut sensibiliser les motoneigistes au respect des limites de vitesse et à rester dans les sentiers fédérés ».

Club Passe-Partout

Le président du club Passe-Partout de Roberval, Éric Morin, est lui aussi impressionné par la popularité de la motoneige. Il vante le travail des opérateurs pour la qualité impeccable des sentiers.

« Depuis le 16 janvier, les surfaceuses passent de trois à quatre fois par semaine, dans chaque secteur. En passant en zone orange, je m’attends à voir encore plus de motoneigistes. On le constate déjà ».

Situation qui favorise aussi les partenaires de Passe-Partout comme Chalets et Spa Lac-Saint-Jean à Chambord et l’Auberge Éva à Lac-Bouchette qui peuvent maintenant accueillir la clientèle motoneigiste en hébergement et en restauration.

Le club Passe-Partout compte tout près de 900 membres cette année, un peu moins cependant que l’année précédente où on avait atteint le cap des 1 000 membres.

« On remontait de loin alors que le club comptait environ 500 membres, il y a de cela quatre ou cinq ans. Les gens ont repris goût à la motoneige et plusieurs en sont à leur première année », poursuit le président.

Plusieurs patrouilles sont effectuées dans les sentiers pour assurer la sécurité des usagers et faire de la prévention.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires