Nouvelle aire protégée dans le secteur du lac Moise: Mashteuiatsh réagit

Photo de Yohann Harvey Simard
Par Yohann Harvey Simard
Nouvelle aire protégée dans le secteur du lac Moise: Mashteuiatsh réagit
(Photo : Trium Médias - Archives)

Les élus de Katakuhimatsheta (conseil des élus de Mashteuiatsh) ont appris à seulement quelques heures de préavis que le ministère de l’Environnement avait l’intention de créer une nouvelle aire protégée dans le secteur du lac Moise.

Or, ce n’est pas la première qu’une telle chose se produit. Ce n’est souvent que tardivement que les élus de Mashteuiatsh sont mis au courant des décisions gouvernementales les concernant, déplore Charles-Édouard Verreault, vice-chef aux relations avec les Premières Nations et les gouvernements au territoire de Pekuakamiulnuatsh Takuhikan.

« En vertu de nos droits et de notre titre ancestral sur Nitassinan, lequel comporte notamment le droit de déterminer l’utilisation des terres, nous exigeons que le gouvernement respecte son obligation constitutionnelle de nous consulter avant de prendre quelque décision que ce soit ayant des impacts sur notre territoire et la pratique de nos activités traditionnelles », mentionne le vice-chef.

Cela dit, étant sensible au développement du territoire dans une optique de protection du milieu et de l’environnement, la Première Nation visée par le projet pilote ne s’oppose aucunement à celui-ci. D’ailleurs, ses membres ont eux-mêmes procédé à plusieurs interventions visant la protection de leur territoire, notamment en regard au caribou forestier.

« Nous trouvons seulement dommage d’être dans l’obligation de rappeler notre existence », souligne Charles-Édouard Verreault.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires