Actualités

Temps de lecture : 1 min 34 s

Un SARCA plus accessible

Le 26 juillet 2010 — Modifié à 00 h 00 min le 26 juillet 2010
Par

Un SARCA plus accessible

Pour un maximum d’accessibilité à travers la région, le Service d’accueil, de référence, de conseil et d’accompagnement (SARCA) dispose maintenant d’une conseillère par commission scolaire, par l’entremise du Service de l’éducation des adultes.

Grâce à ses quatre ressources, le SARCA peut maintenant offrir un plus grand service de conseil et d’accompagnement aux personnes de 16 ans et plus, désirant améliorer leur situation, se réorienter, retourner aux études, etc…

Si le SARCA a entre autres été fondé pour faciliter la reconnaissance des acquis et des compétences, au fil du temps, l’organisme a acquis un service d’information scolaire et professionnelle, des informations mises à jour concernant les différents services disponibles sur le territoire pour ainsi être en mesure d’orienter les clients aux bons endroits. Que ce soit pour la consultation d’un centre de documentation sur Internet ou des services d’orientation, le tout est gratuit et confidentiel. À la Commission scolaire du Pays-des-Bleuets par exemple, la conseillère peut se déplacer dans les municipalités et rejoindre les gens qui ne possèdent pas de moyen de transport.

Des chiffres éloquents

Lors de la conférence de presse, les conseillères du SARCA, ont mis en évidence certaines études réalisées récemment. L’une dévoile que 18 000 emplois allaient être disponibles d’ici 2010. Une autre prouve qu’il est de plus en plus difficile de trouver un emploi sans diplôme. D’ailleurs, plus de 70 000 personnes au Saguenay–Lac-Saint-Jean n’en possèdent aucun. Ces gens constituent alors la principale clientèle visée par l’organisme. « L’adulte se sent pris en charge et a accès à un réseau complémentaire. Il est accueilli et accompagné, tout en ayant à sa disponibilité une foule d’informations pour l’aider à mener à terme ses projets personnels», a souligné Sonia Côté, conseillère à la C. S. De Lac Jonquière.

Selon les conseillères, il est aussi important d’accompagner les adultes qui débutent des études, mais qui, pour toutes sortes de raisons, abandonnent après quelque temps.

Pour réaliser sa mission, le SARCA compte sur l’appui de plusieurs partenaires du milieu socio-économique: organismes d’employabilité, différents ministères, CRSSS, organismes reliés à l’immigration, centres d’alphabétisation, corporations et développement communautaire, etc.).

Il lance un appel à toutes les personnes intéressées à appeler à l’un des bureaux suivants: Jonquière au 418-547-4702 poste 247, Chicoutimi au 418-615-0079, Alma au 418-669-6043 et Saint-Félicien au 1-877-407-2722.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES