Vendredi, 12 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 2 min 8 s

Denis Lebel joint un gouvernement conservateur majoritaire

Le 03 mai 2011 — Modifié à 00 h 00 min le 03 mai 2011
Par daniel migneault

Denis Lebel a été réélu avec une confortable majorité comme député du comté Roberval—Lac-Saint-Jean. Il fera partie d’un gouvernement conservateur majoritaire.

Après dépouillement des 198 bureaux de vote, le candidat conservateur récolte 45,5 % des suffrages (18 370 votes), contre 27,6 % (11 153 votes) pour son plus proche rival, le néodémocrate Yvon Guay. Le bloquiste Claude Pilote termine troisième avec 21,4 % des voix (8646 votes). Bernard Garneau et Steeve Simard du Parti vert ferment la marche avec 4 % (1618 votes) et 1,5 % (596 votes). Le taux de participation atteint 63,7 %.

Le Parti conservateur remporte un gouvernement majoritaire avec 167 sièges. Le NPD met la main sur 102 comtés. Le Parti libéral obtient 34 sièges, le Bloc québécois gagne 4 sièges et le Parti vert en récolte 1.

« Dès demain matin, on se met au travail! Je suis un régionaliste et je vais continuer de porter les dossiers à Ottawa », a mentionné Denis Lebel.

Ce dernier affirme qu’il demeurera le même, qu’il continuera à revenir dans le comté à chaque fin de semaine. Le fait que le gouvernement soit majoritaire permettra de mieux contrôler l’agenda. À savoir si le député demeurera ministre, c’est Stephen Harper qui en décidera.

Montée du NPD

La vague orange a frappé le reste du Saguenay—Lac-Saint-Jean alors que Dany Morin dans Chicoutimi-Le Fjord et Claude Patry dans Jonquière-Alma ont battu les députés sortants, le bloquiste Robert Bouchard, et le conservateur Jean-Pierre Blackburn.

« Je ne peux pas savourer complètement ma victoire quand je vois la défaite de mon confrère Jean-Pierre Blackburn et de Carol Néron. Ça me rend triste, mais nous, savourons notre victoire », déclare-t-il sous les applaudissements.

« La seconde position du néodémocrate Yvon Guay, c’est un signal clair. Je vois aussi le nombre de députés que le Bloc québécois obtient. On a longtemps dit que le Bloc représentait les intérêts des Québécois à Ottawa. Ce n’est pas vrai. Je suis aussi nationaliste que n’importe quel ancien député bloquiste. Nous allons travailler avec les députés de la nouvelle Chambre des communes », soutient le député.

Le Bloc québécois emporté par la vague

Le Bloc québécois a été emporté par la vague néodémocrate lors de cette élection. Le candidat bloquiste Claude Pilote prend acte de la décision de la population.

« On ne pouvait rien faire contre cette vague. Même le conservateur Jean-Pierre Blackburn a été emporté », mentionne M. Pilote.

Le candidat bloquiste est très heureux de la campagne qu’il a menée. Il a su apporter ses idées. Il juge qu’il a été combattif, et non agressif, comme certaines personnes l’ont qualifié.

Claude Pilote lance un avertissement au député élu : « Denis Lebel sera fort probablement ministre. Il nous a dit pendant la campagne qu’il allait s’occuper de la crise forestière. Il a maintenant tous les outils entre les mains. J’espère qu’il prendra position sur les dossiers du comté Roberval-Lac-Saint-Jean. Je vais suivre attentivement son travail », soutient le candidat bloquiste.

À savoir s’il poursuivra son engagement politique, seul le temps le dira. Il a toujours le feu sacré.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES