Mardi, 20 février 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 15 s

Le Village alpin prend forme à Saint-Félicien

Le 17 août 2011 — Modifié à 00 h 00 min le 17 août 2011
Par

Le Village alpin prend forme à Saint-Félicien

Lors de la dernière séance du conseil municipal de Saint-Félicien tenue lundi le 15 août, les élus ont autorisé la vente des terrains du village alpin près du Club Tobo-Ski. Le Domaine de l’Inukshuk verra le jour au cours des prochains mois.

Les 23 terrains ont trouvé preneur. Suite à l'engouement manifesté pour ces acquisitions, le conseil municipal songe déjà à une deuxième phase. Les plans pour y amener les services municipaux sont en cours.

Engagement d'un ingénieur agronome

La Ville de Saint-Félicien procède l’embauche d’un agronome pour la soutenir dans son projet de parc agrothermique. « Nous croyons que des projets sont parfois peu difficiles à réaliser et on se trompe. C'est le cas du parc agrothermique. Comme nous avons de bonnes compétences en tuyauterie parmi nos professionnels, il nous a fallu songer à l'engagement d'un ingénieur agronome qui nous guidera dans l'une des dernières phases de notre parc et répondra aux demandes des divers ministères », explique le maire Gilles Potvin dans son argumentation devant la population.

C'est Réjean Dubé, ingénieur agronome provenant de l'Abitibi, qui a été choisi. Sous la responsabilité du directeur général, il aura la responsabilité de planifier, administrer et contrôler les activités de conception, d'estimation et de réalisation du projet. Il se devra d'être créatif pour exploiter les nouvelles technologies en rapport avec ses connaissances et son expérience pour mettre à profit la conception, la mise en place et la réalisation du Parc agrothermique.

Fourniture d'eau et traitement des rejets

L'autorisation de signer une entente à intervenir avec l'Usine de Congélation de Saint-Bruno Inc. a été approuvée à l'unanimité par les membres du conseil municipal. Notons que l'usine requiert de 200 à 400 mètres cubes d'eau par jour, a des rejets variant de 200 à 400 kg selon l'intensité du travail en saison.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES