Mardi, 20 février 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 8 s

Cafétérias à la Commission scolaire : Le plan d’effectifs toujours pas accepté

Le 23 mars 2015 — Modifié à 00 h 00 min le 23 mars 2015
Par jules simard

Cafétérias à la Commission scolaire : Le plan d’effectifs toujours pas accepté

SERVICE ALIMENTAIRE. Alors que les commissaires de la Commission scolaire du Pays-desBleuets ont adopté le plan d’effectifs pour le personnel de soutien pour la prochaine année scolaire, les huit employés au service alimentaire, soit les cuisinières et aides à la cuisine, demeurent dans l’attente de voir leur poste reconduit l’an prochain.

Le directeur général de la commission scolaire, M. Serge Bergeron, précise que l’analyse du service alimentaire au sein de la commission scolaire n’est toujours pas complétée et qu’un comité de travail est actuellement à approfondir les divers scénarios pour maintenir le service dans les cinq écoles secondaires du territoire. « Nous devons trouver des solutions pour éponger un déficit de 170 000 $ dans ce service, qui doit être plus rentable et efficient », précise M. Bergeron.

En fait, la décision de rappeler le personnel pour le service de cafétéria devrait se prendre d’ici la fin avril, selon les échéances prévues dans le processus des conventions collectives en vigueur. « Il n’est pas question de fermer le service alimentaire », déclare M. Bergeron indiquant qu’il faut par ailleurs réaffecter autrement le personnel et mettre en place des mesures pour inciter un plus grand nombre d’élèves à recourir aux services de la cafétéria dans les écoles.

Rappelons que les huit postes abolis font partie du processus de gestion du personnel puisque l’on doit réaménager les tâches et les heures de travail par suite de l’analyse en cours. « Nous devons procéder de la sorte et nous saurons seulement dans quelques semaines avec combien de personnes nous aurons besoin opérer se service alimentaire », a conclu M. Bergeron.

—J.S.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES