Vendredi, 19 avril 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 23 s

400 000 $ toujours disponibles dans le onds COVID de la MRC du Domaine-du-Roy

Louis Potvin
Le 28 janvier 2022 — Modifié à 13 h 54 min le 28 janvier 2022
Par Louis Potvin - Rédacteur en chef

La MRC réfléchit de quelle manière elle va investir le montant résiduel de 400 000 $ dont elle dispose pour répondre aux besoins liés à la COVID.

« Nous évaluons entre autres d’aider nos événements et festivals qui ont été fortement touchés par la pandémie. Nous regardons aussi pour doter nos localités de meilleures infrastructures informatiques et en fibre optique pour répondre aux besoins du télétravail. Il n’est pas exclu d’aider des entreprises également », a exprimé le préfet, Yanick Baillargeon.

L’enveloppe accordée par le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation a été de 811 000 $.

En 2021, c’est une somme d’environ 411 000 $ qui a été engagée pour des frais directs liés à la COVID, mais également dans différents fonds (communautaire, de relance pour les entreprises et pour la transformation et formation web).  De ce montant, 200 000 $ ont été injectés au réaménagement des locaux de la MRC.

« C’était pour adapter l’espace de bureau en raison de la pandémie et pour l’accueil de la population. Aussi, nous avons amélioré nos infrastructures numériques. Ça cadrait dans le programme », justifie-t-il.

Fonds régions et ruralité

De plus, lors de la séance publique du 18 janvier, la MRC a accordé des aides financières de près de 15 000 $ dans le cadre du Fonds régions et ruralité pour soutenir trois projets sur le territoire.

Une somme de 7 952 $ est consentie au Club Plein air Ouiatchouan pour l’amélioration et l’allongement de la piste de ski de fond #6. Aussi, le Club nautique de Roberval recevra 7 500 $ pour réaliser une étude des retombées économiques de la marina. Finalement, la maison Éveil-Naissance disposera de 735 $ pour réaliser un répertoire sur les services aux familles.

Séance dans les localités

Les élus de la MRC devront probablement reporter la tenue des réunions mensuelles en alternance dans chacune des municipalités. Cette volonté exprimée par le préfet vise à avoir une meilleure présence partout sur le territoire. Par contre, comme les rencontres sont de retour en virtuel, celle prévue en février à Saint-Prime pourrait être reportée.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES