Lundi, 22 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 22 s

MAtv ferme ses bureaux de Saint-Félicien

Jean Tremblay
Le 23 janvier 2023 — Modifié à 07 h 10 min le 23 janvier 2023
Par Jean Tremblay - Journaliste

Un pan d’histoire vient de s’écrire en lien avec la TV Communautaire TVC-4 de Saint-Félicien, fondée en 1970 et devenue MAtv en 2012. Le départ de Martin Guillemette à la barre des opérations de Saint-Félicien sonne le glas de cette institution locale.

Vidéotron confirme qu’il n’y aura pas de remplaçant pour celui qui agissait comme technicien de production depuis septembre 2000.

« Depuis toujours, la chaîne MAtv offre une plateforme d’expression citoyenne au service des communautés locales qu’elle dessert. À la suite du départ de Martin Guillemette, il a été décidé de consolider les opérations de MAtv dans la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean », nous a répondu de façon laconique, par courriel, l’équipe des relations médias de Vidéotron.

Saguenay prend le relais

Mince consolation pour la population. Certaines émissions continueront à être diffusées.

« L’équipe de Saguenay (Chicoutimi), avec la collaboration de différents partenaires de la communauté, prendra ainsi le relais afin d’offrir le même service de qualité que nous offrons à l’ensemble de nos régions. Notre programmation continuera donc de refléter les intérêts et la réalité de la communauté de Saint-Félicien, notamment par la télédiffusion des séances du conseil municipal et celle des projets Ma passion et Fenêtre sur le cosmos. »

Les citoyens s’emparent de la caméra

La TV Communautaire TVC-4 de Saint-Félicien existe depuis 1970. Elle fut la 2e au Québec après Normandin à ouvrir ses portes pour y diffuser des émissions locales. Le premier studio aménagé dans un local de l’école secondaire Pie XII à Saint-Félicien était opéré par le coordonnateur, Christian Talbot. Au départ, ce nouveau média était supporté par l’ONF et la Commission scolaire Louis-Hémon.

Le « Comité de programmation » se réunissait une fois par semaine. Il était composé de Michelle Boily, Louis-Philippe Tremblay, Rénald Beauchesne, Robert Côté, Christian Talbot, une dame Larouche et Benoît Laprise.

En septembre 2000, elle devient un Canal Vox avant la fusion des licences du Saguenay et du Lac-Saint-Jean qui s’est traduit en 2012 par la naissance de MAtv, diffusée dans les municipalités desservies par Vidéotron.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES