Mercredi, 19 juin 2024

Culture

Temps de lecture : 1 min 33 s

Olivier Martel, grand gagnant du 11e Cabaret de la Relève Desjardins

Le 26 avril 2015 — Modifié à 00 h 00 min le 26 avril 2015
Par

C’est avec un immense sourire, beaucoup de fierté et une grande simplicité qu’Olivier Martel de Dolbeau-Mistassini est allé chercher son chèque de 2000 $ remis au vainqueur du Cabaret de la Relève Desjardins 2015  présenté samedi soir à l’Hôtel Château Roberval.

Interviewé peu de temps avant sa prestation, Olivier s’est dit très à l’aise avec son choix de chansons. « J’aime que mes chansons collent à mon émotion du moment. Dans un concours, ce que je trouve difficile surtout, c’est d’avoir à faire mon choix de chansons quelques semaines à l’avance. Mais, ce soir, je sens que j’ai fait un bon choix! »

Questionné à savoir quels seront ses prochains défis dans la chanson, il avoue ne pas chercher à en faire une carrière. « Je ne tiens pas à faire tous les concours de chant. Ce que je recherche et que j’aime par-dessus tout, c’est d’être sur scène et de chanter pour le public. Chanter me prend beaucoup d’énergie et de temps. Je tiens à être prêt, à bien assimiler mes chansons et à donner une bonne prestation. Comme j’ai choisi de poursuivre des études en soins de santé à l’université à l’automne, je ne peux me permettre de dépenser toute mon énergie dans la chanson. »

Comment se prépare-t-il avant d’entrer en scène? « Pour contrôler mon stress, je consacre les 10 dernières minutes à relire les paroles de mes chansons et à me concentrer uniquement sur celles-ci. Arrivé sur scène, je reste très concentré pour les 3 ou 4 premières phrases. Ma nervosité se calme alors et je peux savourer le moment. »  

Une salle bondée

Ils étaient très nombreux venu assister aux 4 prestations de chacun des 6 finalistes du Cabaret de la Relève Desjardins. Certains des concurrents avaient même leur fan-club pour les applaudir. Animé de façon très dynamique par le sympathique Yves Boily, ce spectacle de grande qualité réunissait sur scène 8 musiciens et 2 choristes professionnels. Fernanda Diaz de Montréal, Carol-Ann Émond de La Baie, Cédric Martel de Dolbeau-Mistassini, Jonathan Marcotte de Chicoutimi-Nord, Frédérique Bonneau de Ste-Jeanne-d’Arc et Olivier Martel de Dolbeau-Mistassini sont des noms à retenir. Très talentueux, ils ont su captiver la foule par leurs chansons variées et leurs belles voix. 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES