Plusieurs anciens champions de retour pour le 32 km

Présenté par la Traversée internationale du lac St-Jean
Plusieurs anciens champions de retour pour le 32 km

Contenu commandité

C’est une édition post-pandémique des compétitions de natation à laquelle nous aurons droit, cet été, à Roberval. Après deux années axées sur les nageurs du Québec, les visages connus de la natation internationale seront de retour dans les eaux du lac St-Jean le 30 juillet prochain.

« Nous aurons droit à une compétition relevée pour le Marathon de la relève Rio Tinto et la Traversée de 32 km présentée par Rio Tinto. Les gagnants des dernières éditions seront de la partie et nous sommes vraiment fébriles et excités de présenter, même au-delà de la natation, un vrai festival.

Nous sentons un véritable retour à la normale après deux années d’activités réduites, alors nous sommes bien heureux », affirme le directeur  général de la Traversée, Jérémie Bonneau.

Chez les hommes, Marcel Schouten, des Pays-Bas, qui a remporté les grands honneurs à Roberval en 2019, tentera de défendre son titre. Il  devra surveiller le vainqueur de l’édition 2018, Edoardo Stochino (Italie). Également, les spectateurs pourront voir le retour de plusieurs vétérans de la Traversée comme Damian Blaum (Argentine), Aleksandar Ilievski (Macédoine), Bertrand Venturi (France) et Evgenij Pop Acev (Macédoine).

Les autres nageurs dans les eaux du lac Saint-Jean seront Franco Ivo Cassini (Argentine), Boviez Santiago Facundo (Argentine), Marwan Elamrawy (Égypte) et William Racine (Canada).

Chez les femmes, la française Morgane Dornic, qui a remporté la course en 2019, sera de retour à Roberval, tout comme Pilar Geijo de  l’Argentine. Trois autres nageuses de l’Argentine seront également de la course : Rita Vanessa Garcia, Romina Soledad Imwinkelried et Daria Eluney Marin.

Du côté du Canada, Émilie Tremblay en sera à sa première expérience dans les eaux du lac Saint-Jean. Les autres compétitions seront également de retour à leur formule initiale avec le 30e Marathon de la relève Rio Tinto et les épreuves de 1, 2, 5 et 10 km Uniprix Guay Beaupré.

Est-ce qu’on peut ici aussi s’attendre à une participation similaire à 2019 ? Cela reste à voir.

« C’est difficile de prévoir quelle sera la participation pour les compétitions amateurs. À ce jour, les inscriptions vont très bien pour le  marathon de la relève Rio Tinto, c’est même surprenant d’en avoir autant. En effet, avec le contexte des dernières années, les jeunes n’ont pas pu s’entraîner aussi régulièrement et cela pourrait avoir un impact sur nos épreuves amateurs », explique M. Bonneau.

Néanmoins, le directeur général s’attend à une belle édition.

Pour en savoir plus sur la 68e édition de la Traversée internationale du lac St-Jean, consultez notre cahier spécial.

Partager cet article