Opération Pastille : 48 arrestations et 37 perquisitions

Opération Pastille : 48 arrestations et 37 perquisitions

<![CDATA[

La Sûreté du Québec a livré le bilan de l’opération Pastille qui s’est déroulée au cours des deux derniers jours au Saguenay–Lac-Saint et ailleurs au Québec. Cette vaste opération policière a permis l’arrestation de 48 individus ainsi que 37 perquisitions de drogues, de biens et d’argent.

Les 200 policiers participant à l’opération Pastille avaient 52 mandats d’arrestation entre les mains au Saguenay–Lac-Saint-Jean, notamment à Roberval, sur la Côte-Nord, à Trois-Rivières, à Montréal et à Québec. Au moment d’écrire ces lignes, 48 suspects ont été arrêtés et quatre sont toujours en cavale.

« Le réseau de trafic de stupéfiants était spécialisé dans les comprimés de méthamphétamines, la cocaïne et le cannabis et il s’adressait principalement aux jeunes. Malheureusement, ces derniers semblent banaliser la consommation de drogue dure, ce qui est peut-être dû à leur apparence de bonbon et leurs couleurs attirantes », explique le responsable du module des enquêtes régionales à la SQ, Mario Bouchard.

Les 37 perquisitions qui sont présentement en cours d’enquête ont permis de saisir plus de deux kilogrammes de cocaïne, 47 plants de marijuana, environ 27 kg de cannabis, 585 grammes de résine de cannabis, 24 grammes de psilocybine (champignon magique) ainsi que 7 000 comprimés de méthamphétamine et d’ecstasy.

« Un moteur hors-bord volé d’une valeur de 15 000 $ et 75 appareils de communications ont également été trouvés lors des fouilles des policiers. De plus, environ 80 000 $, dont 28 000 $ en argent US contrefait, ont été saisis par la Sûreté du Québec », ajoute Mario Bouchard.

Suspects recherchés

L’enquête se poursuit puisque quatre individus n’ont pas encore été retrouvés. Il s’agit de Marco Desrochers, 44 ans, de Québec; Ricardo Uribé, 44 ans, de Montréal; Jonathan Massari, 29 ans, de Trois-Rivières; et Denis Bonneau, 45 ans, de Saguenay.

« Les suspects qui sont encore recherchés sont des personnes fortement impliqués dans l’organisation », précise le responsable des enquêtes. Parmi les personnes arrêtées, on retrouve les têtes dirigeantes du réseau de trafiquants, soit Jean-Pierre Brassard et Pascal Boudreault, tous deux de Saguenay.

Impact

Pour les différents corps policiers qui ont participé à l’enquête, l’opération Pastille pourrait avoir des impacts à court et moyen termes. « On ne se met pas la tête dans le sable. On sait que d’autres réseaux indépendants prendront la relève, mais on pense avoir ralenti le marché avec les arrestations et les saisis réalisées mardi », déclare M. Bouchard.

Le capitaine responsable des enquêtes criminelles au Service de sécurité publique de la ville de Saguenay, Serge Tremblay, demande à la population de continuer à collaborer avec les policiers afin de donner le plus d’informations possible concernant les réseaux de trafiquants de drogue de la région.

]]>

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des