Dimanche, 16 juin 2024

Sports

Temps de lecture : 1 min 33 s

Louise Boulanger quitte l'Autodrome de Saint-Félicien

Le 10 mai 2011 — Modifié à 00 h 00 min le 10 mai 2011
Par

Après 21 ans à la barre de l'Autodrome Saint-Félicien, Louise Boulanger s'est départie de ses actions dans l'entreprise vendredi dernier, le 6 mai 2011.

« Je tire ma révérence avec le sentiment du devoir accompli », lance Louise Boulanger qui oeuvrait à l'Autodrome depuis 1989. À la tête d'une entreprise passablement compliquée à gérer, Louise Boulanger a vécu des heures difficiles et également de grands moments. À ses débuts, son objectif était de bien diriger l'entreprise et de la faire reconnaître dans son milieu.

Seule femme au Québec dirigeant un autodrome

Louise Boulanger a dirigé la destinée de l'Autodrome de Saint-Félicien plus longtemps que quiconque et elle a été la seule femme à la tête d'une piste de course automobile au Québec. Le travail n’a pas été particulièrement facile pour une femme de se faire reconnaître dans un monde exclusivement masculin. Elle s'est fait de nombreux amis dans toute la province de Québec et même aux États-Unis.

Avec le temps, l'Autodrome de Saint-Félicien s'est taillé une place enviable au sein du monde de la course automobile au Canada et au-delà de nos frontières. Louise Boulanger a accompli une charge de travail colossale. Elle a réussi là où plusieurs ont échoué.

« L'Autodrome de Saint-Félicien, sans Louise Boulanger, ce ne sera jamais pareil. Depuis que je la connais, elle a mené les destinées de cette entreprise familiale avec un doigté extraordinaire... une véritable main de velours dans un gant de fer. Elle n'a laissé personne lui en imposer et c'est tout à son honneur », mentionne Yvon Larrivée, chroniqueur automobile bien connu.

« Après plus de 20 ans, le défi était moins grand et la routine s'était quelque peu installée. Je voulais rester pour célébrer le 35e anniversaire afin de rendre hommage à mon père, Marcel Boulanger qui m'a transmis la fibre entrepreneuriale, ainsi qu'aux fondateurs de l'Autodrome Saint-Félicien. Je planifiais la relève depuis quelques années. Je laisse une entreprise en bonne santé », a-t-elle ajouté.

Nouveaux actionnaires

Ce sont les trois ex-associés de Louise Boulanger qui continueront l'opération de l'Autodrome Saint-Félicien soit Martin Dubois, Frédéric Beaudoin et Yves Pelchat. Ne fermant pas la porte à de nouvelles opportunités, Louise Boulanger tourne une page d'histoire en quittant l'Autodrome de Saint-Félicien.(J-P.A.)

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES